cardinale (yoan) (MICHEL VINCENT/L'Equipe)
Ligue 1 - 30e journée

Cardinale impérial, Nice gagne à Montpellier

Grâce à une prestation XXL de Yoan Cardinale, Nice est allé gagner pour la première fois depuis 1995 à Montpellier grâce à Germain et Pléa (0-2). Revoilà les Aiglons sur le podium en attendant la prestation de Lyon ce dimanche.

Le gagnant : Cardinale était au point

C'est ce qu'on appelle avoir du mental. Après sa boulette sur le but troyen la semaine dernière (victoire 2-1 du Gym), Yoan Cardinale devait être attendu au tournant par son entraîneur. Le portier des Aiglons a parfaitement répondu présent ce samedi soir à Montpellier. Notamment au coeur d'une première période absolument parfaite. Cardinale a repoussé une frappe de près de Camara après un mouvement avec Yatabaré et le toujours si remuant Boudebouz (4e), il a ensuite été solide sur sa ligne pour arrêter une frappe de Bérigaud à dix mètres (22e). Une minute plus tard, c'était encore Camara qui voyait Cardinale stopper son tir en deux temps (23e). Enfin, le gardien niçois bouclait la boucle de cette première période avec un beau reflèxe sur une reprise de Yatabaré qui faisait suite à un amour de centre de Boudebouz (42e). Au retour des vestiaires, Nice avait quelque peu rétabli ses failles défensives et Cardinale a été du coup moins sollicité. Seule une frappe de William Rémy (58e) l'a obligé à s'employer. Si son équipe a pris les trois points, elle peut remercier son gardien.

Le perdant : William Rémy

Il a laissé s'échapper Valère Germain, et son équipe l'a payé cher. 61e minute : après un échange entre Mahamane Traoré et Seri, ce dernier, voyant un trou béant dans la défense héraultaise, envoyait Valère Germain dans la profondeur. Parfaitement placé entre Congré et Rémy, l'attaquant prêté par Monaco filait au but et ajustait Pionnier pour ouvrir le score (0-1, 61e). Son dixième but de la saison, un record.
Un oubli pour William Rémy qui, globalement, n'apporte pas assez sur son côté droit. Quinze minutes plus tard, sur un rush de Ben Arfa, qui a beaucoup proposé samedi, Rémy venait fermer mais, du coup, laissait Alassane Pléa seul. "HBA" le servait et l'attaquant niçois n'avait qu'à ajuster Pionnier (0-2, 76e). Le premier but de Pléa en Ligue 1 depuis le 22 août 2015. Le break était fait.
Pour sa première saison en Ligue 1, l'ancien dijonnais a été placé en défense centrale, au milieu du terrain et sur un côté de la défense. Un peu baladé partout donc. Pas facile pour s'y faire une place. À 24 ans, Rémy sait bien ce qui le sépare du haut niveau et il doit en faire plus pour se rendre plus utile et plus sécurisant pour le MHSC. Un MHSC qui avait pourtant bien préparé son match, proposant un pressing très haut et très efficace pendant une heure. Dommage pour Frédéric Hantz que ses attaquants n'aient pas pu convertir les nombreuses occasions. Avec les résultats de cette 30e journée, Montpellier n'a que trois points d'avance sur le premier relégable.

La stat : 7501

Comme le nombre de jours qu'il a fallu attendre pour les Niçois avant de gagner de nouveau sur la pelouse de Montpellier. La dernière fois, c'était le 29 août 1995 avec une victoire 1-0 (but de Jérôme Gnako). Une autre époque.

T.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :