girard (rene) (J.Prevost/L'Equipe)
Ligue 2 - 3e journée

Ce qu'il faut retenir de ce samedi en Ligue 2

Guingamp coule, le Paris FC s'installe en tête, Caen et Troyes suivent à la trace... FF récapitule ce qu'il faut retenir des 8 matches de ce samedi en Ligue 2.

Guingamp, le calice jusqu'à la lie

Quand rien ne va en coulisses, il s'avère compliqué de faire semblant sur le devant de la scène. L'éviction de l'entraîneur, Sylvain Didot, après deux journées seulement, n'a pas été le seul choc du début de saison breton. Dans la foulée, Bertrand Desplat, le président annonçait sa démission. Pour revenir sur le droit chemin, l'En Avant Guingamp recevait Le Havre. Mais le nouveau tandem Frédéric Le Grand (président) - Mécha Bazdarevic (entraîneur) a déjà subi son premier revers (1-3). Une défaite rageante, puisque les Normands l'ont emporté à la faveur du réalisme : 4 tirs, 3 cadrés, 3 buts, face aux 20 tentatives des Rouge et Noir. Le deuxième but du jeune (20 ans) Matthias Phaeton en 35 minutes de Ligue 2 n'a pas suffi à compenser le doublé de Jamal Thiaré, et un contre-son-camp de Jérémy Mellot. Deux penaltys auraient d'ailleurs pu être sifflés pour Guingamp, qui glisse à la 17e position avec deux défaites et un nul. Le Havre, 6 points au compteur, remonte à la 8e place.

Le Paris FC prend seul la tête

Les Havrais n'ont ainsi pas laissé filer trop loin le Paris FC, qui a engrangé sa troisième victoire en autant de journées. La dernière en date prouve la grande forme des hommes de la capitale, puisqu'acquise sur la pelouse d'un ancien pensionnaire de Ligue 1 : Amiens (1-2). Des buts de Joël Lopez et Moustapha Name ont permis au PFC de ne pas trop souffrir de la réduction du score de John Mendoza sur penalty. Les ouailles de René Girard, qui ont tout de même tremblé en fin de partie, s'emparent seules de la première place du Championnat.

Caen, Niort, Troyes et Valenciennes se replacent

D'autres prétendants n'ont pas déçu. Le SM Caen de Pascal Dupraz n'a toujours pas perdu, et a gagné pour la deuxième fois consécutive, à Rodez (0-3). 7 points et une deuxième place, à égalité avec les Chamois niortais, vainqueurs à domicile face à Nancy (1-0). Pape Ibnou Ba a marqué son deuxième but en trois rencontres, et enfonce les Lorrains à la 15e position. Un point en-dessous, l'ESTAC, pour son premier match de l'ère City Football Group, a facilement disposé de Pau sur sa pelouse (2-0). Ce fut plus poussif pour Valenciennes, mais les hommes du Hainaut s'en sont sortis face à Châteauroux (1-0), bien aidés par un carton rouge reçu par Nama Fofana à la 16e minute. VA revient à la cinquième place, juste devant Troyes.

Clermont arrache l'affiche du jour

Longtemps décevant, le choc de cette troisième journée a accouché d'un seul but, pour offrir la victoire à Clermont sur la pelouse de l'AJ Auxerre (0-1). Dominateurs (14 frappes à 7, 3 tirs cadrés à 1), les Clermontois ont attendu les tous derniers instants (84e) pour s'offrir leur première victoire de l'année, par l'intermédiaire de leur recrue béninoise Jodel Dossou. Les hommes de Pascal Gastien remontent à la neuvième place (5 points), l'AJA descend à la quatorzième (3 points).

Les petits ont souffert

Pau, Rodez et Chambly... Les trois plus faibles budgets de Ligue 2 (sans Dunkerque, dont le match à Ajaccio a été reporté) ont perdu. Pau a subi la loi de Troyes (2-0), avec des buts de Suk et Pintor, et Rodez a été logiquement été croqué par Caen (0-3), la faute à Gioacchini, Bammou et Deminguet. Chambly accuse bien plus de frustration ce samedi soir, puisque les Picards ont longtemps mené face à Grenoble (1-2). Mehdy Guezoui avait parfaitement lancé les Camblysiens, avant deux buts tardifs d'Achille Anani et Terell Ondaan. Rodez (11e), Chambly (17e) et Pau (18e) regardent derrière. - T. T.

Les résultats de la 3e journée

Guingamp 1-3 Le Havre
Amiens 1-2 Paris FC
Auxerre 0-1 Clermont
Chambly 1-2 Grenoble
Niort 1-0 Nancy
Rodez 0-3 Caen
Troyes 2-0 Pau
Valenciennes 1-0 Châteauroux

Reporté
Ajaccio-Dunkerque

Lundi
Toulouse-Sochaux

- Le classement de la Ligue 2
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 13 sept. à 3:09

Bon, Monsieur Girard, vous avez réussi un miracle en rendant Montpellier champion de France en 2012 au début de l’ère PSG Qatari. Pouvez vous réaliser un nouveau miracle en amenant Paris FC en L1 afin d’avoir enfin deux clubs parisiens en première division?

ADS :