deschamps (didier) (E.Garnier/L'Equipe)
Bleus

Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Didier Deschamps

En préparation des deux prochains matches des Bleus contre l'Islande et la Turquie, dans le cadre des Eliminatoires pour l'Euro 2020, Didier Deschamps a dévoilé sa liste des 23 et a répondu aux questions de la presse. Le retour d'Ikoné et de Mbappe, Mandanda toujours numéro 2 et Giroud appelé malgré un faible temps de jeu : le sélectionneur n'a pas fait de langue de bois. Morceaux choisis.

Steve Mandanda inamovible numéro 2
«Forcément, ce qui est en faveur de Steve, c'est qu'il a retrouvé un très bon niveau depuis le début du Championnat. Il est décisif et il a une grande expérience avec nous. La situation des gardiens peut évoluer, mais par rapport a son début de saison et son vécu avec le groupe, j'ai pris la décision de le faire revenir avec nous. Steve garde la place qui était la sienne à savoir être numéro 2. Je ne doute pas de lui, je suis attentif. Il a eu une fin de saison compliquée et une intervention chirurgicale. Il a eu un début de saison mitigé et il a très bien répondu dans les deux derniers matches, il sait rester dans la simplicité sans en rajouter. Son entraîneur lui fait confiance et il lui a bien rendu sur les derniers matches. Il y a du monde à son poste donc c'est à lui d'être performant pour continuer à s'imposer.»

Olivier Giroud appelé malgré son faible temps de jeu
«Ce n'est pas la meilleure situation ni pour lui, ni pour nous. Il a un temps de jeu très réduit avec son club depuis le dernier rassemblement. Il y a une forte concurrence à Chelsea avec des attaquants très efficaces comme Tammy Abraham. Il reste le troisième meilleur buteur français et je souhaite que sa situation puisse évoluer en club. C'est aussi une question de rythme et pour l'instant, sur le plan athlétique, c'est insuffisant, donc il ne peut pas être à son meilleur niveau. Aujourd'hui, je l'ai pris mais je ne sais pas ce qu'il se passera dans un mois, en tout cas j'espère qu'il aura plus de temps de jeu d'ici-là.»
La convocation de Mbappe tout juste de retour de blessure
«L'important, c'est déjà qu'il puisse être bien. Il vient d'avoir sa première blessure musculaire et le côté appréhension est aussi important. Je ne veux pas prendre de risque avec Kylian ou d'autres joueurs, je communique avec son club pour voir comment il évolue. Pour l'instant, il n'a joué que deux bouts de matchs depuis son retour, donc jouer deux fois 90 minutes, ça paraît compliqué. Je n'ai pas de certitudes pour l'instant, lui non plus, on va déjà voir comment se passe la semaine et le premier match contre l'Islande.»
Convoqué par Didier Deschamps, Kylian Mbappé fait son retour en Bleu. (Gerrit van Keulen/VI IMAGES/PR/PRESSE SPORTS)
Convoqué par Didier Deschamps, Kylian Mbappé fait son retour en Bleu. (Gerrit van Keulen/VI IMAGES/PR/PRESSE SPORTS)
«J'aimerais que Paul soit avec nous»
L'absence de Pogba
«Paul a un nouveau souci avec sa cheville. Il va être immobilisé trois semaines donc c'est toujours embêtant, surtout qu'il n'était pas là au dernier rassemblement. J'aimerais qu'il soit avec nous mais malheureusement il n'a pas l'état physique pour être présent.»

Coman et Ikoné ne sont pas en concurrence avec Olivier Giroud
«Kingsley Coman et Jonathan Ikoné ne sont pas en concurrence avec Olivier car ils ne jouent pas au même poste. Depuis la Coupe du Monde, de nouveaux joueurs sont arrivés et ils peuvent très bien s'insérer, comme Jonathan. Il a un profil intéressant, il a bien joué avec nous et il apporte un certain dynamisme, une certaine énergie que j'apprécie et qui nous apporte quelque chose de nouveau qui se ressent quand il rentre sur le terrain.»
 
Tanguy Ndombele de nouveau convoqué
«Ndombele a fait de bonnes choses avec nous et avec Tottenham. Il a repris la compétition et a toujours les mêmes qualités : la prise de balle, la verticalité. Il doit encore améliorer plusieurs choses, dont l'intensité à la récupération mais à partir du moment où il a retrouvé un bon niveau avec son club, il n'y a pas de raison qu'il ne revienne pas avec nous. Il faut qu'il se fasse encore violence mais il est revenu à un très bon niveau.»
 
L'intégration d'Antoine Griezmann au FC Barcelone 
«Ce n'est jamais évident de changer de club, même pour Antoine et son vécu. Il n'a pas choisi la facilité en allant au Barça. Il se remet en question avec une équipe qui a des habitudes très fortes. C'était pareil quand il est arrivé à l'Atlético de Madrid. Il arrive dans un très grand club et il évolue dans une zone différente que celle dans laquelle il évolue en équipe de France. Malgré tout, il est très généreux, il sera peut-être un peu moins décisif qu'avec l'Atlético mais il fera tout pour trouver sa place. Son équipe ne tourne pas encore à plein régime, même si ce sont des grands joueurs, ces choses peuvent prendre du temps, mais je ne me fais pas de souci pour lui.»

Hugo Lloris connait une période difficile avec son club
«Quand un gardien commet une erreur (celle face à Southampton, nldr), forcément, les images passent en boucle. Après, il prend 7 buts (face au Bayern Munich, ndlr), oui, il ne doit pas être content, mais quand on regarde de près, il ne peut pas faire grand-chose. Hugo a un certain vécu et une grande expérience, beaucoup remettent en cause son statut mais il fait toujours partie des meilleurs gardiens du monde. D'autres gardiens font des grosses erreurs. On lui demande des grosses prises de risques à Tottenham. Mais il a cette force de caractère et cette expérience donc il sera là et bien là avec nous.»
 
Thomas Lemar a plus de poids en Bleu qu'avec son club
«Je pense qu'il pèse plus avec nous qu'avec son club, car le registre dans lequel il évolue est différent et il a eu aussi eu des petits soucis physiques. Lors de son match contre l'Albanie, je l'ai retrouvé avec son dynamise, sa technique et sa disponibilité. Il a contribué, comme les 10 autres joueurs, à ce très bon match de notre part où on a eu une grande maîtrise. Je trouve qu'il a un rayonnement bien plus grand avec nous qu'avec son club pour l'instant.»

Toute l'actualité de l'équipe de France
Réagissez à cet article
500 caractères max
Personne 4 oct. à 9:40

Sans Benzema , il est finaliste du championnat d'Europe et Champion du monde donc qui a raison ?

Lartiste 3 oct. à 17:30

J’espère sincèrement que l’équipe de Didier sortira dès le 1er tour avec 0 but inscrit car c’est inacceptable de ne pas appeler Mr Benzema. Le foot français n’est donc plus...

ADS :