printant (ghislain) (A.Reau/L'Equipe)
Amical

Ce qu'il faut retenir de Middlesbrough - Saint-Étienne, avec la première de Ryad Boudebouz

Saint-Étienne poursuivait sa préparation ce dimanche contre Middlesbrough, pensionnaire de Championship (D2 anglaise). Outre le résultat (1-1), les Verts ont éprouvé de grandes difficultés dans le jeu. Seule attraction de ce match : les débuts de Ryad Boudebouz.

Un Boudebouz appliqué mais en manque de jambes et de repères

Les Verts version Ghislain Printant semblent se tourner vers le 3-5-2 souvent utilisé par Jean-Louis Gasset la saison dernière. Devant donc, la nouvelle recrue Ryad Boudebouz était positionnée en soutien de Denis Bouanga et Robert Beric. Et sa première a été en demi-teinte. En manque de rythme évident, il a peiné à assurer son rôle de créateur. L'ancien joueur du Betis Séville, passé par Sochaux, Bastia et Montpelier, ne s'est pas encore entraîné avec ses nouveaux coéquipiers, et ça s'est logiquement remarqué. L'Algérien a eu du mal à communiquer avec ses milieux et ses attaquants et a fait ce qu'il a pu en décrochant énormément pour aller chercher le ballon. Le gaucher de 29 ans a surtout cherché à s'appliquer sur ses passes, mais a pris très peu d'initiatives. À noter tout de même une frappe trop écrasée et non cadrée (13e) et un coup franc parfaitement déposé sur la tête de Wesley Fofana, qui a trouvé la barre (36e). Il a cédé sa place à Romain Hamouma peu après l'heure de jeu.

Une défense stéphanoise en délicatesse

Si l'ensemble du collectif vert a été très en difficulté, le bloc défensif mis en place par Printant a été particulièrement à la peine. Les jeunes Harold Moukoudi (21 ans) et Wesley Fofana (18 ans), souvent en retard, ont concédé de nombreux coups francs dangereux aux abords de la surface. Un manque de sérénité évident affiché par l'arrière-garde verte. Heureusement que Mathieu Debuchy, qui fêtait ses 34 ans ce dimanche, était là pour apporter expérience et sérénité. Par ailleurs, les Stéphanois ont eu beaucoup de mal dans les relances et dans la construction du jeu, des difficultés expliquant certainement les maux dans le jeu déployé par les hommes de Printant. Les retours de Loïc Perrin et William Saliba, en reprise, et Timothée Kolodziejczak, dont la signature est toujours attendue, vont faire beaucoup de bien.

Bouanga et Nordin, seules satisfactions

Au cœur de cet après-midi bien terne niveau football, il faut tout de même noter deux belles satisfactions. Après avoir marqué pour son premier match avec les Verts d'une belle frappe enroulée contre Clermont, Denis Bouanga s'est encore distingué. Outre son ouverture du score sur penalty (68e), il a été le joueur le plus remuant dans l'animation offensive. Autre bonne nouvelle pour les supporters stéphanois : Arnaud Nordin s'est montré dans la lignée de ses performances de la fin de saison dernière et a confirmé tous les progrès effectués avec Gasset. Positionné piston gauche par son coach, il a eu une grosse activité et a fait parler ses qualités techniques. Les deux ailiers seront des hommes importants de la longue saison qui attend les Verts.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :