(R.Martin/L'Equipe)
Ligue 1 - Droits TV

Ce qu'il faut savoir sur Mediapro, le futur diffuseur principal de la Ligue 1

C'est la grosse sensation de ce mardi soir. Canal+ ne diffusera plus le moindre match de Ligue 1 à partir de 2020, alors que BeIn en aura deux par journée. C'est le groupe Mediapro qui a raflé la mise pour la période 2020-2024 (la LFP touchera au total 1.153 milliard d'euros par saison, contre 748.5 millions pour la période 2016-2020). Voici les choses à savoir sur le futur diffuseur du Championnat.

Un groupe audiovisuel espagnol

Créé en 1994 par Jaume Roures, Mediapro est un groupe télévisuel espagnol, basé à Barcelone, qui officie localement mais aussi à l'international. Avec ses multiples filiales, Mediapro exerce dans le cinéma, la production mais aussi les droits TV. Le groupe possède également deux chaines de télé (La Sexta et Gol Television) et un journal (Publico), tous en Espagne. Il diffuse d'ailleurs huit matches sur dix de Liga, la Ligue des champions en Espagne et gère les droits de la Liga à l'étranger.

Racheté par des investisseurs chinois en 2018

Quelques semaines après avoir raflé les droits TV de la Serie A pour la période 2018-2021 (voir ci-dessous), Mediapro a été racheté par un groupe chinois, Orient Hontai Capital, en février 2018. Celui-ci a versé environ un milliard d'euros pour prendre un peu plus de 53.5% du pouvoir. WPP, groupe publicitaire anglais, possède lui 22.5% de Mediapro.

Il va lancer une chaîne en France

Mediapro possédera donc les droits de huit matches de Ligue 1 en exclusivité de 2020 à 2024. Le groupe créera en conséquence une chaine en France pour diffuser ceux-ci : le match du vendredi soir, celui du dimanche soir, du dimanche à 13 h, du samedi à 17h et le multiplex du dimanche à 15h. «Ce qui nous a été remis de la part de Mediapro, c'est le projet d'une chaîne éditoriale avec de nombreux matches et c'est pourquoi ils ont fait des offres sur de nombreux lots», a déclaré Didier Quillot, directeur général de la LFP. Avant d'ajouter : «Mediapro peut sous-licencier ou pas, c'est à sa discrétion car c'était prévu dans l'appel d'offres».

Il avait les droits de la Serie A mais les a perdus

Mediapro a réussi en février dernier à acheter les droits de la Serie A pour la période 2018-2021, à hauteur de 1.05 milliard d'euros par saison. Mais le groupe devait déposer une garantie bancaire estimée à un milliard d'euros, ce qu'il n'a pas fait. La Serie A, avec l'appui des clubs, a donc décidé ce mardi 29 mai de rompre le contrat. Mediapro a désormais sept jours pour déposer les fonds réclamés.

Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max