kamara (boubacar) (F. Faugere/L'Equipe)
Ligue 1 - Marseille

Ce que l'OM doit conserver pour la suite du Championnat malgré sa nouvelle défaite à Saint-Étienne

Davantage convaincant que Saint-Étienne à Geoffroy-Guichard, l'OM s'est tout de même incliné et tombe à la neuvième place. Pourtant, quelques signaux nous ont semblé positifs pour la suite de la saison olympienne. Les voici.

Un nouveau système pour un nouveau départ ?

Dans un chaudron imprenable (sept victoires, deux nuls avant cette rencontre pour l'ASSE à domicile), il y avait clairement danger pour l'OM. En pleine crise de confiance, les Olympiens partaient défier une formation qui ne doute que très peu cette saison. Avec une force collective et des certitudes. Rudi Garcia innovait avec le retour de la défense à trois (ou à cinq, c'est selon). Avec un trio Gustavo, Kamara, Rolando dans l'axe. Et il est vrai qu'on ne s'y attendait pas vraiment, mais Marseille s'est vite adapté. Ça coulissait bien, ça se parlait, ça ne laissait que très peu d'espaces dans les vingt derniers mètres aux Stéphanois. Offensivement, Bouna Sarr, et surtout Jordan Amavi se sont montrés. Dans un tel système, les latéraux peuvent et doivent se porter vers l'avant. Cela l'a été, même si l'ancien latéral de Nice pouvait être frustré de n'être que trop peu servi. Évidemment, avec tant d'éléments défensifs, compliqué, sur le papier, de développer des attaques attrayantes. Mais, à l'image de l'indispensable Florian Thauvin, Marseille s'est très bien défendu. Jusqu'au coup de pompe des quinze dernières minutes, et avec un entraîneur trop peu actif dans son coaching... Toujours est-il que ce dispositif semble convenir aux maux olympiens du moment. De là à voir Garcia retenter l'expérience à Caen dimanche ? On ne serait pas étonnés.

Une sérénité bienvenue... jusqu'au dernier quart d'heure

Quand vous connaissez l'ambiance actuelle, avec des supporters à bout de nerfs, et que vous vous déplacez dans une des enceintes les plus chaudes de France, difficile, sur le papier, d'imaginer un match abouti. Et pourtant, quelle a dû être la surprise des fans olympiens en voyant leur équipe enchaîner les échanges à deux touches de balle au maximum, avec des séquences collectives qu'on avait peut-être plus vues depuis un moment (le but de Strootman l'illustrait). Le tout sans vraiment paniquer. Et autour d'un (vrai) patron nommé Luiz Gustavo. Sans Dimitri Payet, sur le banc, le Brésilien a pris le brassard et a été à la hauteur. Peut-on ainsi imaginer voir Rudi Garcia le nommer capitaine numéro 1 jusqu'à la fin mai ?

Strootman a-t-il pris date ?

Son impact a petit à petit diminué au fil de la rencontre. Mais Strootman n'a pas été loin de rendre sa meilleure copie avec un maillot marseillais sur les épaules. Positionné seul en numéro 6, avec Morgan Sanson et Maxime Lopez légèrement au-dessus, le Néerlandais a fait jouer son expérience. D'habitude bien plus inspiré, le milieu de terrain adverse composé du duo Yann M'Vila - Ole Selnaes était quasiment aphone. Et l'activité de l'ancien de la Roma n'y était pas étranger. Sûrement que le mieux connu par le duo stéphanois en fin de partie n'était également pas étranger à la baisse de régime de Strootman. Une prestation à (vite) confirmer.

Florian Thauvin, l'indispensable

Globalement, si ce n'est Steve Mandanda et sa faute pour le penalty qui a coûté excessivement chère, difficile de noter un Marseillais en-dessous de la moyenne. La prestation collective que ce soit pour des éléments qu'on attendait (Strootman) ou d'autres en panne de confiance et de temps de jeu (Kamara) a été encourageante. Lui, crise ou pas, poursuit sur sa lancée : Florian Thauvin, à l'image de sa passe décisive chirurgicale, a réalisé un match courageux. Que ce soit dans l'effort ou dans les prises d'initiatives. Il courait tellement que, parfois, et c'en était logique, il manquait de lucidité. Mais qu'importe, l'OM en a tellement besoin pour espérer une C1 qui, il est vrai, s'éloigne...

Timothé Crépin

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
santos5 17 janv. à 20:52

en quoi il est davantage convaincant, comptez les occasions,il n'est pas capable de tenir un résultat,

jeanpierre13 17 janv. à 11:12

Ça a fonctionné pendant 65 mn puis Strootman a baissé de régime, Ocampos s’est pris les pieds dans le tapis - c’est un as dans ce domaine - Sanson a bredouillé, Lopez peiné, Garcia s’est à nouveau perdu dans ses notes pour préparer ses conf’ d’après match, et voilà ! Pour espérer quelque chose il faudra un autre effectif, avec un vrai 9, du muscle et de la vitesse derrière et au milieu, de la cohérence et donc sans doute un autre entraîneur !!

LAMANDE 17 janv. à 4:12

Marseille a perdu!!La chance pour eux pour se relancer c'est qu'ils vont rencontrer CAEN à la prochaine journée!!On sait bien que cette année c'est l'équipe qui a fait un recrutement pour descendre en division inférieure et de plus qui a relancé toutes les équipes en mauvaises posture tel que GUINGAMP MONACO etc...

olivier30 17 janv. à 0:02

quoi conserver ? mdr se goût de la défaite ? car pour le reste il faut tout et tous les changer du patron au coupeur de citrons !

ADS :