menez (jeremy) (L'Equipe)
Ligue 1

Ces six précoces du foot français

Chacun à leur niveau, Paganelli, Roussey, Ménez, Lafont, Gastiger et Lech sont entrés très jeunes dans la grande histoire du football français. Rapide retour sur ces six précoces.

Laurent Paganelli

Celui qui est désormais plus connu en tant qu'homme de terrain et trublion de Canal + reste à ce jour le plus jeune joueur de l'histoire de la Ligue 1. Laurent Paganelli n'a que 15 ans, 10 mois et 5 jours lorsqu'il remplace Dominique Rocheteau à la mi-temps du match PSG-Saint-Étienne (1-1) le 25 août 1978. Ce jour-là, le «petit Mozart» des Verts est, selon lui, «en dessous de tout» mais il vient alors d'inscrire son nom dans la grande histoire du football français.

Laurent Roussey

Mbaye Niang (16 ans, 4 mois et 18 jours) en 2011, puis Neal Maupay (16 ans, 4 mois et un jour) s'en sont approchés mais Laurent Roussey est toujours le plus jeune joueur à avoir inscrit un but en Ligue 1. À 16 ans, 3 mois et 26 jours, le jeune joueur stéphanois trouvait le chemin des filets face à Monaco (1-3), le 21 avril 1978. «Mon record ? Il tient toujours, oui, je l'apprends par la presse, racontait Roussey, il y a deux ans. Mais j'aurais préféré être moins précoce et jouer quinze ans en pros.» 

Jérémy Ménez

Le 22 janvier 2005, en huit minutes à peine, Jérémy Ménez, devenu en mars 2004 le plus jeune professionnel de France, plante un triplé contre Bordeaux à l'occasion de son seizième match de Ligue 1, le dixième en qualité de titulaire : une frappe gagnante du gauche, puis une du droit, avant de conclure par une merveille de ballon piqué sur Ulrich Ramé. L'attaquant du FC Sochaux-Montbéliard, 17 ans, 8 mois et 15 jours au moment de son hat-trick, reste encore aujourd'hui le plus jeune joueur à avoir réalisé un coup du chapeau dans l'élite.

Alban Lafont

Le 28 novembre 2015, face à Nice (2-0), Alban Lafont, titularisé dans le but toulousain, est devenu le plus jeune gardien de l'histoire du Championnat de France. À 16 ans et 10 mois, le portier du Téfécé a supplanté Mickaël Landreau, titulaire pour la première fois avec Nantes à Bastia à 17 ans et 5 mois le 2 octobre 1996, et Sébastien Frey, installé dans la cage de Cannes à 17 ans et 6 mois le 20 septembre 1997 contre Rennes.

Maurice Gastiger et Georges Lech

Le premier nommé est considéré comme le plus jeune buteur de l'histoire de l'équipe de France puisqu'il n'avait que 17 ans et 5 mois lorsqu'il inscrit son premier but en Bleu, en 1914, à l'occasion de sa deuxième sélection. Mais lorsque le nom du buteur le plus précoce des Bleus est demandé, c'est celui de Georges Lech qui revient le plus souvent. Effectivement, l'ancien attaquant de Lens, Sochaux et Reims avait 18 ans et 5 mois lorsqu'il trouva le chemin des filets lors de sa deuxième cape lui aussi, contre la Suisse (2-2), en 1963.
Réagissez à cet article
500 caractères max
FRAIM 12 avr. à 19:03

Bonjour,Je pense qu'il y a un oubli dans votre liste, c'est Charly LOUBET ;

PERES 13 nov. à 14:16

Bonjour,Ancien footballeur professionnel dans les années 90 (Stade Lavallois principalement) j'ai eu la chance de jouer en ligue 1 très jeune aussi C'était à Auxerre le 25 avril 1986 et j'avais 16 ans 8 mois et 11 joursJe me demandais, avez-vous la liste précise des 20 joueurs les plus jeunes à avoir évolué en ligue 1 ?Merci pour votre réponse si vous l'avez.....Olivier PERES né le 14/08/1969

ADS :