(L'Equipe)
Le Championnat des étoiles

Championnat des Étoiles : les conseils de FF pour la 18e journée

Comme avant chaque week-end de Ligue 1, FF vous suggère des paris à tenter pour performer dans le Championnat des Étoiles. C'est parti pour la dix-huitième journée.

Les enjeux

Dernière ligne droite avant la trêve hivernale, avec un titre honorifique de champion d'automne qui devrait être assuré par le PSG. Mais attention à Marseille, qui ne cesse de grapiller des points. Ce sera toujours avec un match en retard que le PSG se déplacera dimanche 15 décembre (21h) à Saint-Étienne, huitième du Championnat. Deux jours plus tôt, en ouverture de la journée de Ligue 1, le vendredi soir (20h25), Lille (3e) accueillera Montpellier (10e). Samedi à 17h30, Marseille tentera d'enchaîner une septième victoire de suite sur la pelouse du FC Metz, actuel barragiste. Pour s'éloigner de la zone rouge, Amiens et Dijon se livreront un duel samedi soir à 20 h en Picardie. Enfin, dimanche, les Girondins de Bordeaux recevront Strasbourg (15h) et Rennes ira à Lyon (17h). Voici les joueurs sur lesquels nous vous conseillons de miser pour cette dix-huitième journée du Championnat des Étoiles.

Venez faire votre équipe

Gardiens

Ça s'impose : Les Dogues accueillent en ouverture de la journée les Montpelliérains. Dans le classement à domicile, Lille est premier avec 23 points gagnés. Ces bonnes performances à Pierre-Mauroy sont notamment dûes aux 9 buts marqués à domicile par le Nigerian Victor Osimhen (13.3*), mais aussi grâce aux bonnes prestations du gardien de 24 ans, Mike Maigan (11.6*). Une interview du gardien français est d'ailleurs à lire dans le dernier numéro de France Football.
 
Ça se tente : Décisif le week-end dernier face à Dijon, Alban Lafont (11.5*) est le gardien de la quatrième meilleure défense de Ligue 1. Avec Nantes il occupe la sixième place du Championnat et se rend à Nîmes samedi soir (20h). Les crocodiles nîmois, avant-dernier du Championnat, n'ont pas gagné en Ligue 1 depuis le 29 septembre et leur victoire face à Toulouse 1-0. Face à cette équipe, le jeune gardien de 19 ans peut partir confiant.
 
On prend le risque : Dijon, malgré sa seizième place au classement général, est la huitième défense de Ligue 1. Alors oui, Dijon perd, mais Dijon n'encaisse pas beaucoup de buts, seulement 19 cette saison. Le gardien Runar Alex Runarsson (5.8*) défend bien ses cages malgré les résultats négatifs de son équipe. Ce week-end face à Amiens, on prend le risque de penser qu'il pourra résister aux attaques picardes. Opposé au 17e de Ligue 1, cette rencontre est capitale dans la course au maintien pour les Dijonnais.

Défenseurs

Ça s'impose : Il n'est pas dans un grand club de Ligue 1, mais Yunis Abdelhamid (12.7*) est le pilier de la meilleure défense du Championnat. L'international marocain de 32 ans se déplace ce week-end sur la pelouse de Toulouse, le bon dernier du classement, qui pointe à 12 points en 17 matches joués. Le Stade de Reims sort d'une belle victoire face à Saint-Étienne, et pourrait confirmer sa dynamique de 4 matches sans défaite.
 
Ça se tente : Face à Nîmes, avant dernier, on ne voit pas comment Nicolas Pallois (12.3*) pourrait passer au travers de son match. Dans un match serré, il a été important pour son équipe le week-end dernier face à Dijon (victoire 1-0). Avec Andrei Girotto (9.7*) à ses côtés, le défenseur central de 32 ans devrait confirmer ce week-end contre la deuxième pire attaque de Ligue 1 (12 buts marqués en 16 matches pour Nîmes).
 
On prend le risque : Il est Brésilien, défenseur central, dans le top 5 du classement général de Ligue 1, il mesure plus d'un mètre 80... non ce n'est pas Thiago Silva ni Marcelo, mais bien Pablo (12.2*). Malgré les trois buts encaissés par la défense de Bordeaux la semaine dernière face à Marseille, et son match plus que limite, on vous conseille de prendre le risque. Pablo est, parmi tous les défenseurs de Ligue 1, le meilleur buteur avec trois réalisations. Espérons que ce week-end contre Strasbourg, Pablo et sa défense n'encaisse pas de buts, et qu'en prime, il marque pour retrouver de la confiance.

Milieux

Ça s'impose : Transféré le premier septembre dernier à Marseille en provenance de Nantes, Valentin Rongier (14.1*) s'est très bien adapté au climat méditerranéen. Sous les ordres d'André Villas-Boas, le milieu de terrain de 25 ans reste sur six victoires consécutives. Grand acteur du succès 3-1 contre Bordeaux dimanche dernier, le natif de Mâcon se rend ce week-end à Metz (18e) pour jouer un match largement à sa portée.
 
Ça se tente : Buteur lors de la 17 journée face à Dijon, Ludovic Blas (10.5*) s'installe progressivement dans l'effectif de Christian Gourcuff. Avec Nantes, il a marqué 5 buts sur les 7 derniers matches toutes compétitions confondues. À Nîmes ce samedi (20h), face à l'avant dernière défense de Ligue 1, le milieu de 21 ans pourrait de nouveau prouver qu'il est un milieu adroit devant les buts.
 
On prend le risque : Encore un milieu qui peut marquer, mais surtout, passer. Quatrième meilleur passeur du Championnat, Pierre Lees-Melou (11.4*) est un joueur agréable à voir jouer. Elégant balle au pied, il a marqué deux réalisations cette saison. Auteur d'un but le week-end dernier lors de la belle victoire de Nice face à Metz, l'ancien de Dijon est devenu un membre important de l'équipe de Patrick Vieira. En 17 rencontres joués cette année par Nice en Ligue 1, il a été 14 fois titulaire.

Attaquants

Ça s'impose : Encore décisif cette semaine en Ligue des Champions face au RB Leipzig, Memphis Depay (15.1*) est l'homme fort de Lyon. Avec un but marqué toutes les 108 minutes en Ligue 1, l'attaquant néerlandais est le troisième meilleur buteur du Championnat. Alors que des rumeurs de transferts l'annoncent partant l'été prochain, Lyon aurait beaucoup de mal à le remplacer. En attendant, l'OL avec Depay en tête de proue, accueille Rennes dimanche à 17h00, avec comme objectif de se rapprocher du podium.
 
Ça se tente : C'est le rayon de soleil de l'attaque bordelaise : Josh Maja (12.2*). À seulement 20 ans, l'attaquant a marqué 7 fois sous le maillot des Girondins en 23 matches toutes compétitions confondues. Bien trop seul en attaque la semaine dernière face à Marseille (défaite 3-1), c'est lui qui avait fait la passe décisive à Yacine Adli (10.2*) pour l'unique but de Bordeaux. En 7 matches à domicile cette année, il a marqué à 4 reprises. Au Matmut Atlantique ce week-end, tout est réuni pour que Josh Maja se joue de la défense de Strasbourg.
 
On prend le risque : Il a marqué trois buts lors de ses cinq derniers matches de Ligue 1, Ludovic Ajorque (12.4) se présente comme étant l'atout offensif numéro un du Racing Club de Strasbourg. Cinq buts et trois passes décisives cette année avec le club alsacien. L'attaquant de 25 ans affronte ce week-end la défense de Bordeaux. Du haut de son mètre 97, Ludovic Ajorque joue le rôle de point d'appui pour son équipe.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :