Soccer Football - Premier League - Chelsea v Watford - Stamford Bridge, London, Britain - July 4, 2020  Chelsea's Olivier Giroud celebrates scoring their first goal, as play resumes behind closed doors following the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19) (Glyn Kirk/Reuters)
Le best-of du «Big Fort»

Chelsea et Olivier Giroud déroulent, la Lazio craque face au Milan, le Betis obtient le nul à Vigo

Retrouvez tout ce qu'il s'est passé ce samedi en Espagne, en Angleterre et en Italie. Avec notamment un nul qui fait les affaires de tout le monde entre le Celta Vigo et le Bétis, le bon rebond de Chelsea face à Watford et la lourde défaite potentiellement rédhibitoire de la Lazio face au Milan AC.

Premier League

Giroud (re) lance Chelsea
Chelsea accueillera la saison prochaine Timo Werner et Hakim Ziyech et doit désormais s'assurer de terminer dans le top 5 afin que ces deux recrues de premier plan n'aient pas à se contenter de la Ligue Europa. Et pour atteindre cette objectif, Frank Lampard peut s'en remettre à celui qui sera concurrencé par le désormais ex-joueur du RB Leipzig la saison prochaine. Après l'avoir placé sur le banc face à West Ham - une mise au repos qui coïncidait avec la première défaite des Blues depuis le restart -, le technicien anglais avait donc décidé de relancer l'insubmersible Olivier Giroud. Et bien lui en a pris ! 28 minutes auront en effet suffi à l'international français pour inscrire son quatrième but de la saison en Premier League et placer les siens sur la voie d'un précieux succès d'une frappe précise. La suite ? Un penalty transformé par Willian (2-0, 43e), une conservation de balle durant le second acte, un joli but tardif de Ross Barkley (3-0, 90e+2) et un succès largement mérité pour Chelsea. Une tranquille victoire qui permet aux Blues et à leur target man tricolore de reprendre la 4e place et de continuer de mettre la pression sur Leicester (3e), qui ne dispose que d'un point d'avance. Seule ombre au tableau : la sortie d'un N'Golo Kanté visiblement touché, à dix minutes du terme.
Olivier Giroud en train d'inscrire son quatrième but lors de ses sept derniers matches de Premier League

Les résultats de la 33e journée de Premier League
Norwich 1-0 Brighton
Manchester United 5-2 Bournemouth
Leicester 3-0 Crystal Palace
Wolverhampton 0-2 Arsenal
Chelsea 3-0 Watford

Dimanche
Burnley - Sheffield
Newcastle - West Ham
Liverpool - Aston Villa
Southampton - Manchester City

Lundi
Tottenham - Everton

Le classement du Championnat d'Angleterre

Liga

Une période partout entre le Celta et le Betis
3 petits points. Voilà ce qui séparait le Celta Vigo (17e au coup d'envoi) et le Betis Séville (13e) au coup d'envoi d'un match qui comptait double dans la course au maintien. Et Oscar Garcia a longtemps cru qu'une seule (géniale) inspiration d'un Nolito qu'il venait de relancer suffirait à combler ce retard. D'un subtil coup franc (1-0, 22e), l'Espagnol a 60 minutes durant ramené ses troupes à hauteur des Sévillans, privés d'un Nabil Fekir suspendu. Et au terme de la première période, on voyait mal comment il allait pouvoir en être autrement à l'issue des 90 minutes de jeu. C'était sans compter sur un soudain changement d'état d'esprit des visiteurs, peut-être transcendé par un discours du bouillant Alexis Trujillo. À l'attaque durant l'intégralité du second acte, le Bétis revenait logiquement à hauteur grâce à une réalisation de Zouhair Feddal (79e). Le tout pour un partage des points qui permet aux deux équipes de rester à bonne distance de Majorque (respectivement 9 et 6 points), le premier relégable.
Les résultats de la 34e journée de Liga
Atlético de Madrid 3-0 Majorque
Celta Vigo 1-1 Bétis Séville
Valladolid 1-0 Alavés
Grenade 2-2 Valence 

Dimanche
Athletic Bilbao - Real Madrid
Espanyol Barcelone - Leganés
Osasuna - Getafe
Villarreal - Barcelone

Lundi
Levante - Real Sociedad
Séville - Eibar

Le classement du Championnat d'Espagne

Serie A

Le titre s'envole pour la Lazio
Tous les chemins mènent à Rome, sauf peut-être celui du Scudetto. Ah, si seulement le coude droit de Strakosha avait été plus solide... Alors le penalty tiré par Ibrahimovic n'aurait pas glissé sous le gardien albanais, et la Lazio aurait encore pu espérer revenir dans le match. Au lieu de ça, le Suédois faisait le break (2-0, 34e) et scellait le sort du Championnat. Un manque de réussite qui a semblé suivre les hommes d'Inzaghi toute la soirée. Plus tôt, Calhanoglu voyait sa frappe du droit être légèrement déviée par Parolo. Juste ce qu'il fallait pour lober un Strakosha décidément pas en verve (1-0, 23e). Deux buts de retard après la demi-heure, donc, mais aucune réaction. Orpheline de son duo Immobile-Caicedo en attaque, la formation romaine n'arrivait pas à créer le danger. Une frappe en angle fermé peu puissante de Correa (49e), et c'est à peu près tout. Même Milinkovic-Savic, pourtant le métronome de cette équipe, a semblé démobilisé (sorti à la 67e). Certainement que si Alberto avait glissé la balle plus vite en contre à Lazzari, la donne aurait changé (but refusé pour hors-jeu, 53e). Mais définitivement, rien ne tournait en faveur des Biancolelesti. Dans le doute, Rebic concluait le cauchemar d'un plat du pied clinique (3-0, 59e). Un jour sans, tout simplement. Mais avec des conséquences on ne peut plus importantes. Vainqueur du derby de Turin plus tôt dans la journée (4-1), la Juventus compte sept points d'avance en tête, synonyme d'un titre plus très loin d'être acquis.
Les résultats de la 34e journée de Serie A
Juventus 4-1 Torino
Sassuolo 4-2 Lecce
Lazio Rome 0-3 Milan AC

Dimanche
Inter - Bologne
Cagliari - Atalanta
Sampdoria - SPAL
Brescia - Vérone
Parme - Fiorentina
Udinese - Genoa
Naples - AS Roma

Le classement du Championnat d'Italie
Réagissez à cet article
500 caractères max
fox.berti 5 juil. à 11:33

Nul n est prophète en son pays, mais quand il arrêtera sa carrière on verra toute son œuvre :Champion avec Montpellier (oui Montpellier ) , a joué à arsenal , à chelsea Il a gagné une coupe d Europe , plusieurs fois la cup sans oublier le graal de tout footballeur la coupe du monde Un vrai bon joueur et une bonne personne qui fait du bien dans une équipe

ADS :