Angleterre

Premier League : Chelsea freiné par Brighton

Le défenseur des Blues Cesar Azpilicueta a inscrit le premier but de 2020 en Premier League. Et le seul de son équipe (4e), tenue en échec à Brighton (1-1). Le 5e, Manchester United, est à 5 points avant son déplacement à Arsenal en soirée (21 heures).

Le match : 1-1

Après son succès (2-1) dimanche à Arsenal, Chelsea a manqué la passe de deux à l'extérieur en concédant l'égalisation (1-1) en fin de match à Brighton sur un but sublime de Jahanbakhsh qui a éclairé une partie palote jusque-là. Les Blues avaient d'abord fait le job, Cesar Azpilicueta, au bon endroit pour pousser dans le but un ballon joué de la tête par Zouma, du pied par Abraham et repoussé sur sa ligne par un défenseur, inscrivant le premier but de la Premier League en 2020, le troisième but en onze matches de l'ancien défenseur espagnol de l'Olympique de Marseille (10e).
Les 30 000 spectateurs du Falmer Stadium se sont ensuite ennuyés ferme. Sur le banc, Frank Lampard avait raison de s'inquiéter de la torpeur des Londoniens, incapables de réussir le break malgré des tentatives de Kanté (58e) ou de James (64e). Puis est venue la charmante punition de l'attaquant iranien des Eagles, un ciseau retourné qui a scotché Kepa (84e). Le gardien des Blues venait de sauver les siens devant Connolly (80e). Il a évité la catastrophe en repoussant du pied sur une ultime tentative de Maupay (89e).
La 21e journée anglaise : résultats et programme
C'est le nombre de points d'avance que compte Chelsea, dernier membre du « Big 4 » qualificatif pour la Ligue des champions, sur Manchester United, avant la visite des Red Devils ce mercredi soir à Arsenal (21 heures).
Le classement de la Premier League

Le joueur : Alireza Jahanbakhsh

Pour sa troisième apparition seulement cette saison avec Brighton, l'attaquant iranien de 26 ans a fait lever le stade avec son ciseau retourné de la 84e minute, son deuxième but de cette période de fêtes après celui inscrit contre Bournemouth, samedi (2-0). Les caméras ont capté l'attitude de trois gamins dans les tribunes, mains sur la tête et bouche ouverte de stupéfaction. La BBC commente : ils n'en verront pas tant que ça d'aussi beaux !
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :