Championnat des étoiles
acheter
Maradona

Christian Gourcuff (FC Nantes) sur le décès de Maradona : « Un joueur d'exception mais il faut relativiser »

Christian Gourcuff, l'entraîneur du FC Nantes, s'est exprimé sur le décès de Diego Maradona, ce vendredi en conférence de presse. Selon l'entraîneur nantais, Maradona « n'est pas un modèle ».

Si le monde du foot a fait part de son émotion après la disparition de Diego Maradona, survenue mercredi à 60 ans, l'écho est différent à la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes, où Christian Gourcuff a tenu une conférence de presse. Le technicien des Canaris n'a pas manqué de souligner la virtuosité technique de Maradona, il a aussi mentionné les travers de la star argentine.

lire aussi

Antonetti : « Maradona avait un côté sympa que j'aime beaucoup »
« Maradona, je l'ai admiré, je l'ai vu évoluer dans ses meilleures années. Sur le plan technique, sur le plan de la virtuosité, c'était phénoménal [...]. C'était un joueur d'exception », a déclaré Gourcuff.
« Il a eu une vie qu'on ne peut pas donner en exemple. Il faut relativiser, c'est pas parce qu'il est décédé qu'il doit devenir un exemple pour la jeunesse »
« Après, c'était sans doute un chic type, je ne sais pas, je ne le connais pas. Mais il a eu une vie qu'on ne peut pas donner en exemple. Il faut relativiser, c'est pas parce qu'il est décédé qu'il doit devenir un exemple pour la jeunesse », a-t-il ajouté.
L'entraîneur breton de 65 ans a ainsi trouvé « malsains » les titres de une faisant référence à son but aidé de « la main de Dieu » contre l'Angleterre en 1986.
« Je pense que le but de la main qu'il a marqué est une entrave à la morale et à l'éthique sportives. Considérer ça comme un exploit [...], j'ai trouvé ça terriblement déplacé. Il en a fait des exploits, mais reprendre ça comme fait d'arme principal, c'est terrible pour la morale », a expliqué Gourcuff.

lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 28 nov. à 11:42

Merci M Gourguff de faire entendre votre voix et de ne pas hurler avec les loups. Maradona etait un Peter pan des rues et ce n'est pas son décès qui y changera quoi que ce soit. Le capacité a déclencher l’émotion dans un art quel qu’ii soit n’à jamais fait la grandeur d’un homme, ni son merite. Juste celui d’etre reconnu dans son art. De la a utiliser une expression nietzcheenne pour saluer son départ, il y a un monde et excusez du peu, ce n’est pas le meme.

vissault.jeremie 27 nov. à 20:06

Tout a fait d'accord avec Gourcuff. Glorifier une tricherie manifeste je comprends pas. On ne peut pas non plus prendre en exemple son mode de vie, il serait sûrement encore là sinon. Ça n'empêche que c'était un grand joueur. L'image qui me restera c'est son but sublime contre la Grèce pendant la coupe du monde 94 alors que tout le monde le croyait fini. Je me souviens alors de sa joie face caméra. Son dernier match et le début de la fin.

tabary 27 nov. à 19:53

D'accord avec C.Gourcuff.

ADS :