Christian Gourcuff aspire à un football plus sain. (V. Michel/L'Équipe)
Ligue 1 - Nantes

Christian Gourcuff (Nantes) : « Si le monde du foot diminue son train de vie de 50 %... »

Dans un entretien à Ouest-France, l'entraîneur de Nantes Christian Gourcuff a réaffirmé son attrait pour un Championnat disputé sur l'année civile. Et considère que la crise actuelle appelle à une remise en question du foot business.

Dans un entretien accordé à Ouest-France, ce lundi, l'entraîneur de Nantes, Christian Gourcuff, qui a eu 65 ans dimanche, a réaffirmé son souhait de voir le Championnat se disputer sur une année civile : « Je l'ai dit récemment et je le pense toujours : le foot est un sport d'été. Commencer les saisons en février pour les finir en fin d'année civile serait une bonne chose pour les footballeurs comme pour les spectateurs. » Pour ce qui est de l'exercice 2019-2020, il considère que « si le Championnat peut reprendre, même en finissant tard, ce sera une bonne chose ».

« Depuis des années, le foot vit à crédit »

Interrogé sur les conséquences de la crise sanitaire sur le foot, il livre ceci : « La crise du coronavirus ne touche pas que le football, mais plus globalement la mondialisation, la recherche généralisée du profit, l'économie capitaliste qui nous conduit dans le mur. Le foot est partie prenante de cette fuite en avant, avec, entre autres, une surenchère permanente des droits télé. Depuis des années, il vit à crédit. Les clubs qui vivent au-dessus de leurs moyens, sur l'endettement et l'argent virtuel, ceux qui spéculent, avec parfois des investisseurs étrangers sans de vraies garanties bancaires, sont fragilisés. Ceux qui s'en sortiront seront ceux qui ont une gestion réaliste et non spéculative »
Selon lui, « si le monde du foot diminue son train de vie de 50 %, voire plus, ce ne sera pas un problème. Ce n'est pas parce qu'un joueur gagne moins d'argent qu'il jouera moins bien au football. Mais je ne suis pas vraiment sûr que cela se produise. » Pour lui, le salary cap n'est pas une solution : « Il n'est ni souhaitable ni réaliste parce qu'il encouragera des formes détournées de rémunération des joueurs. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 6 avr. à 16:53

Il a raison,qu'ils fassent faillites tous ces clubs vivant TRES largement au-dessus de leur moyen.On ne fait que blanchir de l'argent a grande échelle.On peut très bien vivre sans foot.Mais les footeux ne peuvent pas vivre sans nous

Ngolongolo 6 avr. à 16:19

Cher cristian Gourcuff je pense que ta place est dans le pouvoir car cette intéligence exepcionel et ce courage n'y sont pas...très bonne analyse le loobing football avec tous ces agents affamé qui contamine les joueurs et tuent les clubs de valeur pire que le corona d'hailleur le football a fortement contribué à la propagation du virus comme un signe...et le championnat sur une année civile serait top avec un seul mercato bien ancadré...

ADS :