Soccer Football - Africa Cup of Nations 2019 - Group B - Madagascar v Burundi - Alexandria Stadium, Alexandria, Egypt - June 27, 2019  Madagascar players pose for a team group photo before the match  REUTERS/Suhaib Salem (Reuters)
CAN 2019 - Huitièmes

Cinq choses à savoir sur Carolus (Madagascar)

Présent dans l'équipe type FF de la phase de poule, le malgache Carolus Andrianarimanana détonne dans son couloir gauche par ses débordements incessants et ses arabesques singulières. Retour sur son parcours en cinq points avant son huitième de finale contre la RD Congo.

Triple meilleur buteur du championnat malgache

Avant son coup-franc victorieux contre le Nigéria (2-0), Carolus a empilé les pions avec l'Académie Ny Antsika, son club formateur. Particulièrement lors de ses trois dernières saisons entre 2007 et 2010 lors desquelles l'avant-centre d'1m72 se faisait la terreur des stades malgaches. C'est simple, le Zébu de Madagascar a terminé consécutivement trois fois meilleur buteur du championnat national. Un sens du but singulier pour un triplé historique qui a logiquement attiser les convoitises des clubs d'Afrique du Nord. En particulier celles du WA Tlemcen, qu'il rejoint au mercato estival 2010.

Plus de 100 matches de première division algérienne

Que ce soit au WA Tlemcen puis à l'USM Alger, l'international malgache s'est imposé partout où il est passé, usant de sa qualité de percussion et de débordement dans son couloir. Son meilleur exercice reste celui de 2011-2012 lors duquel Carolus a planté pas moins de 10 buts. Pas mal pour un ailier. En sept saisons algériennes, le joueur de 29 ans a soigné ses statistiques sur les pelouses algériennes : 26 buts pour 128 rencontres. Et il demeure très apprécié !

Battu en finale de Ligue des champions d'Afrique 2015

C'est le meilleur niveau de compétition qu'il ait atteint dans sa carrière. Au terme d'une saison 2014-2015 où il n'a jamais autant joué (38 rencontres toutes compétitions confondues) mais paradoxalement presque jamais aussi peu marqué (5 réalisations dont deux en C1 africaine), Carolus Andrianarimanana a participé à la finale de Ligue des champions d'Afrique 2015 avec l'USM Alger contre le TP Mazembe. Enfin, seulement au match retour, puisqu'il était suspendu lors du premier round. Titulaire sur son aile, le Malgache n'a malheureusement pas pu empêcher une défaite logique des siens contre l'expérimenté club congolais (1-2, 2-0).

Il a la double nationalité malgache et algérienne

Arrivé en terres nord-africaines du haut de ses 21 printemps, l'attaquant s'est parfaitement adapté au rythme de vie et à la culture algérienne. C'est ici, dans le pays au drapeau vert et blanc, qu'il a fait la rencontre de sa femme actuelle, qui est algérienne, et développé sa vie de famille. Une acclimatation et une quiétude concrétisées par l'acquisition officielle de la double nationalité malgache et algérienne. Ce qui n'a pas empêché Carolus Andrianarimanana de continuer de mouiller le maillot des Zébus de Madagascar à la suite de sa carrière.

Come-back manqué en 2018 à l'USM Alger

Parti pour l'eden financier saoudien du club Ohod et pour un salaire (beaucoup) plus conséquent à l'été 2018, Carolus Andrianarimanana n'y a - en contrepartie - pas trouvé son compte sportivement. Contrarié par une blessure à un genou, le trublion offensif a vécu une saison contrastée, même décevante avec seulement deux petits buts en onze rencontres. À tel point qu'il aurait formulé à ses anciens dirigeants algérois son envie de come-back pour relancer sa carrière sportive. Très apprécié au sein de l'USMA pour son sérieux et sa polyvalence, il voit néanmoins un possible recrutement bloqué par le quota de joueurs étrangers du club. Le droitier a finalement rejoint Al-Adalah, toujours en Arabie Saoudite. Et a fini meilleur buteur de la saison 2018-2019 avec 22 réalisations. Ses performances durant la CAN s'inscrivent dans la continuité de cet exercice prolifique. - A.A.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :