(F.Mons/L'Equipe)
Ligue 1 - 24e journée

Cinquième victoire de suite en Ligue 1 pour Lille, cette fois sur la pelouse de Guingamp

Mais qui parviendra à arrêter le LOSC de Christophe Galtier ? Grâce à des buts de Rafael Leao et Loïc Rémy, les Dogues ont pris trois nouveaux points en Bretagne, à Guingamp, la lanterne rouge (0-2). De quoi conforter sa très belle deuxième place.

Ce Guingamp-Lille aura été le symbole des positions diamétralement différentes des deux équipes au classement. Entre des Bretons qui manquent de réussite et de confiance et des Dogues pour qui c'est presque tout le contraire. Pourtant, le LOSC n'aura pas montré son plus beau visage au Roudourou. Notamment en première période, où les combinaisons et les accélérations nordistes étaient quasi inefficaces et inexistantes. Avec un Nicolas Pépé privé de ballon, bien ciblé par ses adversaires du jour.

Leao, l'incroyable série

Concentré, Guingamp restait aux vestiaires en début de seconde période. Et se faisait punir. Servi sur la droite, Jonathan Ikoné centrait et voyait Nicolas Pépé laisser passer habilement le ballon. Rafael Leao en profitait pour faire mouche et inscrire le septième but de sa saison en Championnat (le sixième au cours des sept dernières journées ; 0-1, 47e). Leao qui avait d'ailleurs touché du bois lors du premier acte sur une difficile frappe croisée (30e). Dans la foulée, l'EAG n'était pas verni avec un but refusé pour un hors-jeu après consultation de la VAR puis une main de Jose Fonte qui aurait peut-être pu pousser le corps arbitral à indiquer le point penalty. Il n'en était rien. Et surtout, avec cette barre transversale trouvée par Nolan Roux après un coup de Nicolas Benezet et aussi un superbe arrêt de Mike Maignan. Dans la foulée, Fonte se sacrifiait pour sauver son équipe (83e). Dingue. Lille tenait le choc tant bien que mal et faisait le break dans les arrêts de jeu avec un penalty de Loïc Rémy (0-2, 90e+4). Vous avez dit baraka ? Jonathan Bamba et sa bande comptent douze points d'avance sur la quatrième place. Les rêves de Ligue des champions sont plus que jamais crédibles. De son côté, Guingamp n'arrange pas son cas et reste dernier. Monaco, barragiste, est à cinq points.
Réagissez à cet article
500 caractères max
jeanpierre13 10 févr. à 21:39

Par rapport à la saison passée c’est le jour et la nuit. Galtier fait un superbe travail et les dirigeants aussi ! À Marseille avec un budget bien supérieur nous sommes largués à tous les niveaux. Gomez qui était candidat à la reprise du club avec Ingla et Campos doit bien se marrer..On va lui envoyer Eyraud, Zubizarreta et Garcia en stage d’apprentissage. Il y a du boulot !

pretrechrist 10 févr. à 19:50

On y croit

PHILTHIBAUT 10 févr. à 19:30

Sympa cette équipe