Claude Joye, actionnaire majoritaire du SC Toulon. (Bertrand Langlois /AFP)
SC Toulon

Claude Joye, actionnaire majoritaire du SC Toulon, après les propos de Mourad Boudjellal : « La porte n'est fermée à personne »

L'actionnaire majoritaire du Sporting Club Toulon, Claude Joye, accueille avec réserve les déclarations de Mourad Boudjellal, qui est sur le départ au RCT et qui s'intéresserait au club de foot varois.

« Comment avez-vous réagi à l'appel du pied de Mourad Boudjellal concernant le Sporting ?
On est très heureux - et pas très surpris - de l'intérêt qu'on suscite depuis qu'on est remonté en National (Toulon occupe l'avant-dernière place du classement). Ce n'est pas le seul appel du pied mais c'est sûrement le plus médiatique. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues au Sporting, la porte n'est fermée à personne. Mais je n'ai pas encore reçu de coup de fil de sa part et notre situation financière est saine. Pour l'instant, il n'est pas question d'ouvrir le capital du club, on n'a pas de besoin en la matière. Notre priorité, c'est de réussir le recrutement du mercato d'hiver pour assurer notre maintien et envisager la montée en Ligue 2 la saison prochaine.
« Aujourd'hui, je ne vois pas bien quel serait l'intérêt de Toulon
Quelle consistance donnez-vous à ses propos ? 
C'est du Boudjellal ! Jusqu'à présent, il disait que si on voulait voir du foot, il fallait aller à Marseille... Ça peut être intéressant de le rencontrer pour voir ce qu'il pourrait apporter au club. Aujourd'hui, je ne vois pas bien quel serait l'intérêt de Toulon, si ce n'est des sorties médiatiques de sa part.
Vous le connaissez bien ? 
On n'a pas de relations particulières. Il n'est jamais venu à un match du Sporting, à ma connaissance, et je ne suis jamais allé voir le RCT... On sait qu'au 30 juin au plus tard, il n'aura plus de club à gérer. Il cherche un nouveau pôle d'intérêt et c'est flatteur pour le Sporting. Avant d'être en National, on n'intéressait personne... »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :