Florent Balmont, ici lors de la victoire de Dijon contre Toulouse le 24 mai 2019. (E. Garnier/L'Équipe)
Foot

Comme Florent Balmont avec Dijon, ils jouent ou ont joué à 40 ans (et plus)

Florent Balmont a fêté dimanche ses 40 ans. Le milieu dijonnais a ainsi rejoint le cercle des quadragénaires qui refusent ou ont refusé de faire leur âge. Voici quelques exemples, parmi les joueurs en activité ou qui ont arrêté récemment.

Florent Balmont, l'inépuisable

Il est sans conteste une figure du Championnat de Ligue 1 depuis les années 2000. Le milieu récupérateur, connu pour son tempérament acharné, révélé à Toulouse, a particulièrement brillé au LOSC avec ses compères du milieu Rio Mavuba et Yohan Cabaye, avec lesquels il a notamment réalisé le doublé (Coupe de France et Championnat) en 2011.
En 2016, le « Pitbull » a rejoint Dijon, tout juste promu, pour un dernier défi. Cette saison, l'affamé des terrains se contente de miettes (13 apparitions, dont 7 titularisations majoritairement en Coupe). Mais après avoir franchi la barre symbolique des 500 matches en Ligue 1, Florent Balmont pourra partir l'esprit tranquille. Le quadra mettra un terme à sa carrière en fin de saison.

Vitorino Hilton, le doyen

À 42 ans, le capitaine montpelliérain est toujours de la partie. Indiscutable au sein de l'effectif de Michel Der Zakarian, le défenseur central a déjà disputé vingt-six rencontres cette saison. Le Brésilien, débarqué à Bastia en 2004, est le joueur étranger à avoir disputé le plus de matches en L1 (478). Un chiffre qui n'affole pas Vitorino Hilton, au contraire. L'été dernier le double champion de France avec Marseille (2010) et Montpellier (2012) a prolongé son contrat d'un an avec le MHSC, jusqu'en juin 2020. Et le doyen de la Ligue 1 continue de maintenir le suspense quant à sa retraite. Il a récemment déclaré vouloir « continuer une saison de plus. »

Benjamin Nivet, 2 603 minutes en L1 à plus de 40 ans

Avec plus de 700 matches au compteur, l'ancien numéro 10 de Troyes, passé également par Auxerre, Châteauroux et Caen, a écrémé les terrains de football. Et après avoir atteint le cap de la quarantaine, le senior a encore disputé 43 rencontres de Ligue 1. Reconnu pour sa vision du jeu, « Farjas » (chauve en arabe) n'a jamais eu l'opportunité de s'imposer dans un club de l'élite. Mais, à 42 ans, le meneur de jeu de Troyes foulait encore les terrains de Ligue 2.
Retraité depuis la fin de la saison dernière, Benjamin Nivet a décidé de reprendre du service le week-end dans son tout premier club, l'étoile de Brou, en départemental 1. Il s'est aussi trouvé un « nouveau sport » : le tennis. Increvable Benj'.

En Premier League, Giggs et les gardiens

Ryan Giggs fait partie des légendes d'Old Trafford. (Stéphane Mantey/L'Équipe)
Ryan Giggs fait partie des légendes d'Old Trafford. (Stéphane Mantey/L'Équipe)
Outre-Manche, Ryan Giggs fait partie des incontournables papys à avoir foulé les terrains de Premier League. Avec 963 disputés sous les couleurs de Manchester United, le joueur le plus capé de l'histoire des Red Devils, monument du Championnat anglais, a fait ses adieux aux terrains à l'âge de 40 ans.
Une performance qu'ont imitée les gardiens Shay Given et Mark Schwarzer, tous les deux avec une carrière longue comme le bras. Le premier a célébré ses quarante ans quelques jours en avance, avec une titularisation dans les cages de Stoke City face à Everton en 2016. Mark Schwarzer a, lui, laissé tomber les gants à 43 ans, après le titre remporté par Leicester en 2016.

En Serie A, des légendes vivantes

Gianluigi Buffon lors des 16e de finale de la Coupe d'Italie à domicile face à l'Udinese (4-0). (Massimo Rana/IPP/Presse Sports)
Gianluigi Buffon lors des 16e de finale de la Coupe d'Italie à domicile face à l'Udinese (4-0). (Massimo Rana/IPP/Presse Sports)
Gianluigi Buffon vient tout juste de célébrer ses 42 ans, et pourtant, il ne paraît pas prêt à raccrocher. Le gardien italien a disputé la saison dernière 25 matches dans les cages du PSG, dont 5 titularisations en Ligue des champions. De retour à la Juventus l'été dernier, l'ancien international (176 sélections) considéré comme l'un des meilleurs gardiens de l'histoire, continue d'écrire sa légende.
Le 29 septembre dernier, celui qui est dorénavant le deuxième gardien, derrière Szczesny, est passé devant Paolo Maldini pour devenir, avec 903 apparitions, le joueur italien le plus capé de l'histoire en club. Encore en course en Ligue des champions avec les Bianconeri, le champion du monde 2006 rêve toujours de soulever la coupe aux grandes oreilles.
Francesco Totti, autre champion du monde italien, intègre aussi le cercle fermé des footballeurs quadragénaires. Véritable idole de l'AS Rome, « Il Capitano » a mis un terme à sa carrière en 2017 à l'âge de 40 ans après vingt-cinq saisons passées au club.

Pizarro, l'inarrêtable de la Bundesliga

Claudio Pizarro est un avant-centre qui gravite hors du temps. À 41 ans, le Péruvien vient de passer le cap des 20 saisons en Bundesliga. Lancé par le Weber Brême en 1999, il a ensuite été six fois champion d'Allemagne avec le Bayern Munich et a remporté la Ligue des champions en 2013 avec les Bavarois. Depuis deux saisons, le plus vieux buteur de l'histoire de la Bundesliga (à 40 ans et 136 jours) est de retour chez lui, au Werder Brême, où il apporte toute son expérience et continue de conforter son titre de meilleur buteur de l'histoire du club (153 buts toutes compétitions confondues).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :