Philippe Caillot, président délégué du SCO, parlera aux deux joueurs mais il n'y aura pas de sanction supplémentaire. (V. Michel/L'Équipe)
Ligue 1 - Angers

Condamnés en justice, Bahoken et El-Melali pas sanctionnés par Angers

Stéphane Bahoken et Farid El-Melali, condamnés à de la prison avec sursis cette semaine, ne seront pas sanctionnés par leur club, explique le président délégué d'Angers, Philippe Caillot.

Condamnés respectivement mercredi et jeudi, pour des faits de violences conjugales concernant Stéphane Bahoken et pour exhibition sexuelle concernant Farid El-Melali, les deux joueurs d'Angers ne seront pas sanctionnés davantage par leur club.

« Des choses à leur dire »

« Ce sont des affaires d'ordre privé, explique le président délégué du club, Philippe Caillot, dans le Courrier de l'Ouest ce vendredi. Ce qui n'empêche pas que ces faits ne sont pas en adéquation du tout avec les valeurs du club. Nous avons des choses à leur dire. On a vu Stéphane, on reverra Farid, que j'avais déjà vu il y a quelque temps. »
« Les sanctions qu'ils ont reçues par la justice ne sont pas négligeables, et on ne va pas sanctionner une deuxième fois les joueurs », conclut le dirigeant.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :