Libertadores

Copa Libertadores : 4 000 agents déployés à Madrid pour la sécurité

Près de 4 000 agents de sécurité vont être déployés à Madrid pour la finale retour de la Copa Libertadores.

Près de 4 000 policiers et agents privés seront déployés à Madrid dans le cadre du dispositif de sécurité draconien prévu pour la finale retour de Copa Libertadores entre River Plate et Boca Juniors.
River Plate et Boca Juniors déplorent la finale de la « honte »
Plus de 2 000 policiers nationaux seront notamment mobilisés dimanche pour ce match qui a été reporté et délocalisé au stade Santiago-Bernabeu de Madrid après le caillassage du car de Boca à Buenos Aires.
C'est plus que pour la dernière finale de Ligue des champions dans ce stade, en 2010, quand la police nationale avait déployé 1 400 agents le jour J, ou que pour le Clasico Real-Barça, cinq jours après les attentats de Paris de 2015 (1 500 policiers).

« Un match à haut risque comme les autres »

Outre la police nationale, 1 700 agents de sécurité privés seront mobilisés par le Real Madrid, le propriétaire du stade, 150 policiers municipaux par la mairie, 80 personnes par la Croix-Rouge et 70 par les services d'urgence, a précisé le préfet José Manuel Rodriguez Uribes.
« C'est un dispositif très important car c'est un match à haut risque » mais, « au-delà des particularités, ça n'en reste pas moins un match à haut risque comme un autre », a-t-il déclaré. Le stade sera entouré par un triple cordon de sécurité, compte tenu du niveau d'alerte antiterroriste, fixé depuis juin 2015 au niveau 4 (sur 5).
Entre 200 et 300 supporters « particulièrement violents » de chaque équipe ont été identifiés par les autorités espagnoles et argentines, a déclaré le préfet, assurant que certains pourraient être renvoyés en Argentine dès leur arrivée s'ils avaient des « délits graves » inscrits à leur casier judiciaire.

Un supporter renvoyé en Argentine

Un leader des supporters radicaux de Boca, qui a débarqué à l'aéroport de Madrid, a été ainsi renvoyé vers l'Argentine jeudi. Entre 5 500 et 6 000 places ont été vendues en Argentine, sur les 10 000 disponibles, a annoncé le préfet.
Outre ces places, 40 000 ont été mises à la disposition des supporters des deux clubs hors Argentine, 20 000 pour chacun. Le reste des 81 000 places du Santiago Bernabeu a été confié aux fédérations espagnole et sud-américaine de football.
Réagissez à cet article
500 caractères max