Danilo Pereira a émis des doutes lundi sur le protocole de reprise du Championnat. (M.Kawamori/AFLO/Presse Sports)
Portugal

Coronavirus : au Portugal, les joueurs doutent

Alors qu'un nouveau cas de Covid-19 a été dévoilé à Benfica, certains cadres du Championnat ne valident pas le protocole de reprise.

La publication par la Ligue et la Fédération portugaise du protocole établi par la Direction générale de la santé, dimanche soir, n'a pas éteint les inquiétudes en Liga Nos. Plusieurs joueurs, et non des moindres ont fait part de leurs doutes sur les réseaux sociaux : parmi eux Danilo Pereira, le capitaine du FC Porto, ou Francisco Geraldes (Sporting Portugal), se sont élevés contre un texte qui renverrait la responsabilité d'une éventuelle contamination, pendant les entraînements et les matches, sur les épaules des joueurs, soumis de fait avec leurs proches à une forme de confinement.
Au Portugal, la mise en quarantaine ne sera pas automatique

Huit joueurs touchés au total

Le secrétaire d'Etat à la santé, Antonio Lacerda Sales, a rappelé que « les niveaux de responsabilités sont très bien définis. Si toutes les parties font bien leur travail, la reprise sera réussie comme nous le voulons et l'espérons tous. » Le Championnat portugais doit reprendre à la fin du mois mais lundi, Benfica a révélé que son milieu offensif David Tavares avait été dépisté positif au Covid 19 lors d'un test effectué vendredi dernier. Ce cas porte à huit le total de personnes infectées au sein des 18 clubs de l'élite portugaise : trois à Famalicao (auxquels il faut ajouter deux membres du staff), trois à Guimaraes et un à Moreirense et Benfica (fin avril, un joueur U23 de Belenenses a été testé positif).
Coronavirus : le Portugal vise une reprise le 30 mai
Pour l'heure la reprise n'est pas remise en cause, assurent les clubs, les autorités et même Joaquim Evangelista, le président du syndicat des joueurs, alors que les choses sérieuses commencent. Lundi, le Vitoria Setubal a attaqué les premières séances collectives : un premier groupe de 13 joueurs suivi d'un deuxième, de 14, se sont succédé sans se croiser sur la pelouse du stade de Bonfim. Mardi, le club doublera la dose, avec une session le matin et une session l'après-midi, toujours par demi-groupe.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :