Coronavirus

Coronavirus : l'UNFP « à l'écoute » des joueurs

Le syndicat des joueurs a communiqué en ce début d'après-midi. Il est solidaire des décisions prises par la Ligue.

En Espagne et en Italie, des acteurs du monde du football ont déjà fait part de leur volonté de ne plus jouer au football. C'est le cas de Damiano Tommasi, le patron du syndicat des joueurs italiens, et de Dani Carvajal, le latéral droit du Real Madrid. En début d'après-midi, l'UNFP, le syndicat des joueurs français, a communiqué sur son site internet. S'il dit être solidaire de toutes les décisions prises pour endiguer l'épidémie et à l'écoute des préoccupations des joueurs et joueuses professionnelles, il n'aborde pas pour l'instant l'idée pure et simple d'un report.
« L'UNFP est régulièrement - et ce depuis le début de la crise - en contact avec les joueuses et les joueurs sur un sujet qui affecte, bien évidemment, le football et les footballeurs. Il en ressort que les acteurs sont, à ce jour, inquiets pour la santé des personnes vulnérables, persuadés en ce qui les concerne - et à juste titre - que les mesures de prévention prises par les clubs vont dans le bon sens et qu'ils sont parfaitement suivis et encadrés par le staff médical de leur club, dont la compétence ne peut être remise en cause. »
Et le syndicat de poursuivre : « Ils comprennent et approuvent, également, les décisions prises par les autorités administratives et sportives et ont bien conscience que, s'il n'est jamais plaisant de jouer dans un stade vide, c'est une mesure de protection nécessaire à la santé du plus grand nombre. Aucun intérêt, qu'il soit sportif ou économique, ne saurait justifier à leurs yeux de mettre en danger les spectateurs, les représentants des médias et, bien évidemment, les différents personnels des clubs. L'UNFP continuera d'écouter les joueuses et les joueurs le plus régulièrement possible et portera, si nécessaire, les demandes propres à assurer leur santé, selon l'évolution de la pandémie et les recommandations des autorités compétentes. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :