Les joueurs du FC Bruges, comme les autres en Belgique, n'ont pas repris l'entraînement. (L'Equipe)
Belgique - Coronavirus

Coronavirus : la Pro League reporte encore son assemblée générale qui doit statuer sur la fin du Championnat

L'assemblée générale des clubs professionnels belges ne se déroulera pas vendredi comme prévu. La Pro League attend désormais de connaître les recommandations gouvernementales avant de statuer sur la fin de saison.

Pour la deuxième fois, l'assemblée générale des clubs professionnels belges (Pro League) a été reportée, à une date ultérieure. Celle-ci devait entériner vendredi la fin définitive de la saison actuelle du Championnat en raison de la pandémie du coronavirus. Il a été décidé lundi de repousser la séance prévue, officiellement pour attendre les décisions du gouvernement et du conseil de sécurité nationale prévues vendredi, lesquels rendront un avis sur le déroulement des compétitions de masse à huis clos.

Dans l'attente de plusieurs avis

Le 25 mars, le conseil d'administration de la Pro League avait recommandé d'arrêter les Championnats de D1 et de D2. Ce qui avait suscité la vive réaction de l'UEFA, estimant « prématur? et « non-justifi? de prendre une telle décision. L'instance européenne avait aussitôt envoyé un courrier aux ligues européennes, en brandissant la menace de voir leurs clubs exclus des prochaines compétitions européennes si les Championnats actuellement suspendues n'allaient pas à leur terme.
Depuis, les instances belges et l'UEFA ont évoqué le sujet à plusieurs reprises, pour trouver une solution. Une nouvelle réunion est prévue mercredi entre l'UEFA, l'Association européenne des clubs (ECA) et l'association des Ligues européennes. De leur côté, les clubs belges se prononceront de façon définitive après avoir reçu les avis du conseil de sécurité nationale et aussi de l'UEFA.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 21 avr. à 16:16

Si je comprend bien l'UEFA serait en mesure d'aller à l'encontre de decisions politiques nationales si celles-ci etaient contraires ? On est sûr de ca ? Parce que si c'est le cas, c'est quoi la démocratie ?

ADS :