Galtier à l'entraînement avec ses joueurs. (L. Argueyrolles/L'Equipe)
Ligue 1

Coronavirus : le LOSC passe à son tour au chômage partiel

Les joueurs lillois et l'ensemble du personnel du club nordiste en ont été informés ce mercredi par leur entreprise.

À l'instar de nombreux autres clubs professionnels, mais parmi les derniers (*), le LOSC a décidé ce mercredi de mettre l'ensemble de son effectif et de son personnel en activité partielle. Joueurs et les salariés en ont été immédiatement informés. La mesure doit être effective ce jeudi.
Toute l'actu liée au coronavirus
Conformément à la loi, le club ne versera à ses joueurs que 70 % de leurs émoluments bruts. L'État prendra ensuite à sa charge cette rémunération, qu'il reverse à l'entreprise, jusqu'à un plafond de 4,5 SMIC (5 400 € net). À l'arrivée, les joueurs toucheront ainsi 84 % de leur salaire. Une somme qui va monter jusqu'à 89 % dans certains clubs où la prime d'éthique, qui représente 20 % de la rémunération totale, est garantie.
(*) Après notamment Reims, Amiens, Nîmes, Nice, Bordeaux qui le sont depuis le 16 mars. Lyon, Marseille, Angers et Monaco dès le 18 mars. Montpellier, Dijon, Metz et Brest dès le 23 mars.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :