Allemagne - Dortmund

Coronavirus : Michael Zorc (Dortmund) pourrait ne pas libérer ses internationaux

Alors que la trêve internationale doit débuter dans une dizaine de jours, le directeur sportif du Borussia Dortmund s'est dit prêt à ne pas laisser ses joueurs rejoindre leur sélection, si le protocole sanitaire devenait trop strict.

Michael Zorc a jeté un pavé dans la mare en conférence de presse, jeudi, affirmant qu'il se réservait le droit de ne pas libérer ses joueurs internationaux lors de la prochaine trêve internationale, si ceux-ci devaient à subir un confinement obligatoire à leur retour en Allemagne.

voir aussi

Les clubs de Bundesliga réticents à libérer leurs internationaux

« Quand je regarde les dernières informations, je ne vois pas la prochaine trêve internationale comme un problème, a d'abord rassuré le directeur sportif du BVB. La situation lorsque l'on reviendra dans ce que l'on appelle les zones à risques ne changera pas après le 1er octobre. C'est ce que j'ai entendu mercredi. Si les choses restent comme elles le sont actuellement, on pourra sortir de la quarantaine si l'on a un test négatif au coronavirus. Mais si ce n'est plus le cas et que, après la trêve, les joueurs sont placés à l'isolement pendant cinq jours ou plus et qu'ils ratent notre préparation ou même un match, alors nous ne les laisserons pas rejoindre les équipes nationales. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :