Les Rangers n'ont pas été suivi dans leur volonté de mener une enquête indépendante concernant la gestion de la Ligue écossaise. (A. Gadoffre/L'Équipe)
ECO

Coronavirus : pas d'enquête indépendante concernant la gestion de la saison par la Ligue

A l'occasion d'une Assemblée extraordinaire qui s'est tenue ce mardi, les clubs écossais ont voté majoritairement contre la résolution des Rangers d'ouvrir une enquête indépendante concernant la Ligue écossaise et sa gestion de la saison.

Les Glasgow Rangers n'ont pas été suivis. Alors que le club écossais avait demandé une enquête indépendante sur la gestion de la saison par la Ligue (SPFL) à la suite de la pandémie de coronavirus, il n'a pas obtenu la majorité lors d'une Assemblée extraordinaire qui s'est tenue ce mardi. Sur les 42 membres de la SPFL à y avoir participé, seuls 13 ont voté pour (27 contre et deux abstentions).

« Les dernières semaines ont été meurtrières »

«Les dernières semaines ont été meurtrières pour de nombreuses personnes dans notre jeu, a réagi le président de la SPFL Murdoch MacLennan. Beaucoup trop de mots ont été prononcés et écrits qui ont semé la colère et la division parmi les clubs (...) Je sais que ceux qui ont proposé cette résolution seront déçus, mais je suis convaincu que toutes les personnes impliquées, des deux côtés de cet argument, vont maintenant respecter le résultat clair, démocratique et décisif que nous avons vu aujourd'hui et permettre à notre jeu d'avancer ensemble».
A l'instar des Hearts et de Stranraer, les Rangers souhaitaient une enquête indépendante concernant le récent vote de la SPFL visant à mettre fin aux saisons des divisions inférieures, et potentiellement à celle de la Premiership si toute reprise s'avérait finalement impossible. En cause : un vote négatif de Dundee FC qui n'aurait jamais été reçu par la SPFL et qui se serait transformé en vote positif cinq jours plus tard.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :