Wayne Rooney, sous le maillot de Derby County. (Andrew Yates/Reuters)
Angleterre - Coronavirus

Coronavirus : pour Wayne Rooney, la pression mise sur les footballeurs est « une honte »

L'attaquant anglais de Derby County, volontaire pour aider financièrement le personnel médical, dénonce la façon dont sont stigmatisés les joueurs professionnels.

Si certains clubs (Juventus, Barcelone, Atlético de Madrid...) dans d'autres Championnats étrangers ont décidé, avec l'accord des joueurs, de réduire leur masse salariale pour atténuer les conséquences de la crise liée au coronavirus, le débat n'a pas encore été tranché en Angleterre.
Le syndicat des joueurs, dans un communiqué, a expliqué récemment que la baisse des salaires des joueurs entraînerait un recul des rentrées fiscales pour le pays de l'ordre de 220 millions de livres (227 millions d'euros). Une position qui a stigmatisé les critiques dans le camp politique notamment, le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, ayant invité les joueurs à participer à l'effort national.
« Je suis dans une situation qui me permet de lâcher quelque chose, ce qui n'est pas le cas de tous les footballeurs »
Des propos qui ont irrité Wayne Rooney. Dans une tribune publiée dans le Sunday Times, l'ancien attaquant de Manchester United s'est agacé que les joueurs professionnels soient pris pour cible, tout en précisant que si « le gouvernement me contacte afin que j'aide financièrement les infirmiers ou que je finance l'achat de respirateurs, je serais fier de le faire, tant que je sais où va l'argent ».
L'actuel buteur de Derby County (2e division) considère en effet que la pression mise sur ses collègues des Championnats professionnels « est une honte [...] Je suis dans une situation qui me permet de lâcher quelque chose, ce qui n'est pas le cas de tous les footballeurs. Et subitement, l'ensemble de la profession a été mis sur la sellette avec une demande de réduction de salaires de 30 % dans tous les domaines. Pourquoi les footballeurs sont-ils soudainement les boucs émissaires ? »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Ngolongolo 6 avr. à 1:25

C'est juste que les footbaleurs et le football ont fortement participé à la propagation du virus en europe en exemple liverpool atletico avec pleins de supporters et pleins d'argent...

ADS :