Mouez Hassen contre la Mauritanie, le 2 juillet. (/) S. Salem Reuters
CAN 2019

Coupe d'Afrique des nations : Mouez Hassen s'excuse après avoir protesté contre son remplacement

Remplacé avant la séance des tirs au but lors du huitième de finale de la CAN contre le Ghana par Farouk Ben Mustapha, lundi (1-1, 5-4 aux tirs au but), le gardien Mouez Hassen avait manifesté son mécontentement. Il a exprimé mardi ses remords.

C'était l'une des images fortes du huitième de finale de la Coupe d'Afrique des nations entre le Ghana et la Tunisie, lundi soir à Ismaïlia, en Égypte (1-1, 4-5 aux tirs au but). Alors que les deux équipes filaient vers la séance décisive, le sélectionneur de la Tunisie, Alain Giresse, comme avant lui le sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal, durant la Coupe du monde 2014, avait fait entrer son deuxième gardien, Farouk Ben Mustapha, à la place de Mouez Hassen.
Sur le moment, Hassen a eu du mal à quitter le terrain puis, furieux, il a bien failli rentrer au vestiaire avant de revenir timidement applaudir l'arrêt de Ben Mustapha qui a envoyé les Aigles de Carthage en quarts de finale. Sur son compte Twitter, le gardien niçois a présenté ses « excuses à (son) coach, à ses coéquipiers ainsi qu'aux supporters » pour sa « réaction regrettable » due « à la pression de la partie » et à son « enthousiasme à jouer pour (son) drapeau ».
Jeudi, la Tunisie affrontera Madagascar en quarts de finale, au Caire.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :