Sorbon et Guingamp sont déjà éliminés. (L.ARgueyrolles/L'Équipe)
C. Ligue

Coupe de la Ligue : Guingamp et Caen sortis dès le premier tour

Relégués en Ligue 2 cette saison, Guingamp et Caen ont été éliminés dès le premier tour de la Coupe de la Ligue, respectivement par Orléans (1-4) et Nancy (0-1), ce mardi.

La rechute : Caen perd contre Nancy

Après une entame de Championnat délicate, Caen avait enfin trouvé, vendredi dernier, le chemin de la victoire cette saison sur la pelouse de l'AC Ajaccio (2-1). Mais les Normands ont rechuté, ce mardi soir, contre Nancy (0-1), avec un onze de départ quelque peu retouché. Pour leur première titularisation de la saison, Adama Mbengue (sur coup franc, 18e) et Joseph (47e) auraient pourtant pu ouvrir le score, mais Valette s'est bien interposé. Et ce sont finalement les Nancéiens, déjà menaçants par Vagner (43e, 61e) et Karamoko (57e), qui ont inscrit le seul but de la rencontre par Makhtar Gueye. Bien lancé en profondeur, l'attaquant a parfaitement ajusté Rémy Riou (0-1, 64e), pour la première victoire de la saison de son équipe, qualifiée donc pour le tour suivant.

La revanche : Orléans écrase Guingamp

Relégué après avoir fermé la marche en Ligue 1, Guingamp avait également attendu la troisième journée de L2 et la venue d'Orléans pour remporter sa première victoire cette saison (1-0). Quatre jours plus tard, Orléans a pris sa revanche. Pourtant, l'En Avant a bien débuté la rencontre, et s'est même vu refuser deux buts pour hors-jeu (Julan à la 13e et Roux à la 18e). Mais tout a basculé avant la demi-heure, quand Kerbrat a été expulsé pour avoir sauvé un but de la main (25e). Ensuite, si Perrin a manqué le penalty en tirant sur la transversale (27e), Sorbon a marqué contre son camp seulement une minute plus tard (1-0, 28e). Le premier but d'Orléans de la saison. Dans la foulée, Perrin s'est bien rattrapé en portant le score à 2-0 (34e). Les trois changements de Lair à la pause (entrées de N'Gbakoto, Blas et Pelé) n'auront pas influé sur l'issue de la rencontre. Car si Roux a réduit le score (2-1, 79e), Benkaïd a mis fin au suspense juste après (3-1, 84e ; 4-1, 90e+1).

La récidive  : Niort face à Châteauroux

Vendredi, Niort avait largement pris le dessus sur Châteauroux en Championnat (3-0). Ce mardi, les Niortais ont récidivé. Diarra a pourtant permis aux Castelroussins de prendre l'ascendant en début de rencontre (9e). Mais les Chamois ont su inverser la tendance : Konaté a égalisé avant la pause (1-1, 45e), puis Koyalipou (2-1, 82e) et Leautey (3-1, 90e+1) ont permis à leur formation d'atteindre le tour suivant.

Le réveil : le Paris FC bat Sochaux

Après un brillant exercice terminé à la quatrième place, le Paris FC peinait depuis la reprise, avec un petit point pris en trois journées. Ce premier tour de la Coupe de la Ligue a sonné comme un réveil pour les joueurs de Mécha Bazdarevic. Les joueurs du Bosnien se sont pourtant retrouvés à courir après le score, sur une mine de Lasme (0-1, 36e), et se sont vus refuser un but pour un hors-jeu très limite avant la pause. Mais le PFC a renversé le sort de la rencontre après la pause, grâce à Abdeldjelil (1-1, 56e) et un penalty transformé par Pitroipa (2-1, 77e).
Pitroipa a marqué pour le Paris FC. ( - ) R.Martin L'Equipe
Pitroipa a marqué pour le Paris FC. ( - ) R.Martin L'Equipe

La première à domicile : l'AC Ajaccio

Incapable de gagner ses deux premières rencontres de Championnat à domicile (2-2 contre Le Havre, 1-2 face à Caen), l'AC Ajaccio est parvenu à stopper cette série contre Valenciennes (3-1). Dans cette rencontre, le suspense a disparu dès la pause : la formation corse menait déjà 3-0 grâce à Laci (9e), Tramoni (41e) et Mendes (45e+1). La réduction de la formation nordiste en seconde période, signée Ntim (59e), n'aura été qu'anecdotique. D'autant que Lejeune a ajouté un quatrième but pour l'ACA (4-1, 80e).

Le National : Bourg-en-Bresse, le GFC Ajaccio et Béziers en représentants

Il était dit qu'il y aurait au moins un club du National qualifié pour le deuxième tour, puisque Bourg-en-Bresse et le Red Star, deux clubs de cette division, étaient opposés ce mardi. Dans ce match, l'heureux élu a été Bourg-en-Bresse. Porté par un doublé de Chahiri, réalisé en première période (28e, 43e), le Red Star croyait en son étoile. Mais Bourg-en-Bresse a recollé, sur un autre doublé signé Nabab, et s'est imposé après une longue séance de tirs (2-2, 7-6 aux t.a.b.). Opposé à Chambly, auteur d'un début de saison surprenant en L2 (2 victoires, 1 nul), le GFC Ajaccio s'est imposé à domicile (2-0) grâce à un penalty inscrit dès la quatrième minute par Beusnard et Kyei (90e). De son côté, Béziers a battu Auxerre aux tirs au but, après un score nul et vierge dans le temps réglementaire.

La minute cruciale : Le Havre à Clermont

Éliminé dès le premier tour, Le Havre peut s'en vouloir. Tout d'abord parce que les joueurs de Paul Le Guen étaient parvenus à prendre les devants, par Dzabana (6e). Mais pas seulement. Car ce même Dzabana a eu une incroyable occasion de doubler la mise. Mais après avoir éliminé le gardien, l'attaquant, dans un angle fermé, a touché le poteau (20e). Une minute plus tard, Clermont a égalisé sur un penalty transformé par N'Diaye (1-1, 21e). Si plus rien n'a été marqué, les Havrais ont ensuite manqué deux tirs au but, deux ratés fatals (1-1, 3-4 aux t.a.b.).

Et enfin : Grenoble dans la douleur

Grenoble sera bien présent au deuxième tour de la Coupe de la Ligue, mais les Isérois sont passés dans la douleur. Si Semedo avait débloqué la situation avant la pause (45e), Rodez était revenu à hauteur par Ouhafsa (1-1, 76e). Tout s'est donc joué aux tirs au but. Et c'est donc de la sorte que Grenoble, comme Béziers, Bourg-en-Bresse et Clermont, s'est qualifié.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :