(L'Equipe)
CM 2018

Coupe du monde 2018 : Danemark, Pérou, Australie... Où en sont les adversaires des Bleus dans le groupe C ?

Le Pérou, le Danemark et l'Australie seront donc les trois adversaires de l'Equipe de France à la Coupe du monde. Un tirage plutôt favorable aux hommes de Deschamps, mais avec des équipes dont il faudra tout de même se méfier.

Pérou (11e au classement FIFA)

Annoncé comme l'adversaire le plus abordable du second chapeau, le Pérou a été la première sélection tirée au sort pour affronter la France dans le groupe C. Le pays sud-américain a été le dernier des 32 pays qualifiés pour la phase finale de la compétition, grâce à son succès face à la Nouvelle-Zélande en barrages (0-0, 2-0). La dernière participation du Pérou remonte à la Coupe du monde 1982 en Espagne. Sa principale tête d'affiche est Jefferson Farfan, qui joue actuellement au... Lokomotiv Moscou. L'équipe, invaincue en 2017, est très difficile à jouer. Pour preuve, malgré sa cinquième place dans la zone AmSud, elle a battu l'Uruguay de Cavani en mars (2-1), et accroché l'Argentine lors des deux confrontations entre les deux équipes (2-2 à domicile, 0-0 en Argentine).

Danemark (12e au classement FIFA)

Les Danois, emmenés par l'excellent milieu Christian Eriksen, ont obtenu leur ticket pour la Russie grâce à leur victoire nette et sans bavure lors de leur match retour en Irlande (5-1), le 14 novembre. Le joueur de Tottenham est clairement le danger principal d'une équipe où évoluent également Simon Kjaer, actuellement joueur du FC Séville,et Kasper Schmeichel, le portier de Leicester City. A noter que le pays est également invaincu en 2017 (5 victoires, 3 nuls), et n'a encaissé que cinq petits buts sur la période. Une équipe qui ne sera pas non plus facile à bouger pour Griezmann et compagnie. Français et Danois se retrouvent dans le même groupe que lors de la Coupe du monde...1998.

Australie (39e au classement FIFA)

Les Socceroos seront le premier adversaire des Bleus lors de cette Coupe du monde (16 juin). Leur qualification fut éprouvante, eux qui sont habitués à se qualifier plus facilement. Les Australiens ont dû passer par deux barrages. Le premier face à la Syrie, et le deuxième face au Honduras. A chaque fois, ils ont dû attendre le match retour à la maison pour se qualifier. Ce devrait être la dernière compétition internationale de Tim Cahill, âgé de 37 ans. Il sera évidemment l'un des hommes à suivre, au même titre que Tom Rogic (Celtic Glasgow) et Mile Jedinak (Aston Villa).
Hugo Girardot

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max