renard (wendie) henry (amandine) (S.Mantey/L'Equipe)
Cm 2019

Coupe du monde 2019 : L'équipe type de la première journée de la phase de poules

Après cette première journée de Coupe du Monde, il est temps de distribuer les bons points et de vous en présenter les meilleures joueuses. Voici l'équipe type francefootball.fr de la 1ère journée.

L'équipe type

Schult (Allemagne) - Carpenter (Australie), Renard (France), Mjelde (Norvège), Dunn (Etats-Unis) - Henry (France), Lavelle (Etats-Unis), Parris (Angleterre), Hansen (Norvège) - Morgan (Etats-Unis), Cristiane (Brésil).
Gardienne
Après son clean sheet face à la Chine, la gardienne allemande Almuth Schult prend place dans les buts de l'équipe type de la première journée. Elle s'est notamment démarquée par sa double parade décisive devant Li Yang et Rui Zhang juste avant la pause. Elle devra confirmer lors du choc face à l'Espagne mercredi soir à Valenciennes.
 
Défenseuses
Dans une défense classique à quatre, la Française Wendie Renard, maîtresse des airs en inscrivant un doublé sur corner pour le match d'ouverture contre la Corée, occupe solidement l'axe gauche de la défense centrale. À ses côtés, sa future adversaire norvégienne Maren Mjelde, capitaine sereine et assurée lors de l'entrée en lice de son équipe, s'empare de l'axe droit. Dans les couloirs, la jeune australienne de 19 ans Ellie Carpenter a impressionné par ses multiples centres et ses courses virevoltantes. Elle prend place à droite de la défense. À gauche, l'Américaine Crystall Dunn a passé tout le match dans le camp thaïlandais et a largement contribué à la victoire record de son équipe.
Alex Morgan et les Etats-Unis ont brillé de mille feux contre la Thaïlande ! (L'Equipe)
Alex Morgan et les Etats-Unis ont brillé de mille feux contre la Thaïlande ! (L'Equipe)
Milieux
Dans un 4-4-2 avec deux relayeuses, la capitaine des Bleues Amandine Henry a parfaitement assumé son statut de leader technique du onze tricolore lors de la victoire étincelante des joueuses de Corinne Diacre. Elle mérite sa place dans l'équipe type. Double buteuse contre la Thaïlande, Rose Lavelle a montré ses qualités de box-to-box et s'est particulièrement distinguée par un joli but d'une frappe lointaine en début de match. Sur les ailes, le principal atout offensif des Norvégiennes, Caroline Graham Hansen a fait des étincelles contre le Nigeria. Multipliant les remontées de balles magiques et les passes millimétrées avec une grande classe, elle prend naturellement place sur l'aile droite. De l'autre côté, la future Lyonnaise Nikita Parris a éclaboussé la rencontre de quelques gestes de pur talent.
 
Attaquantes
Le choix a été difficile pour le duo d'attaquante, tant l'Italienne Barbara Bonansea, pour son doublé décisif contre l'Australie, aurait mérité d'y être. Mais la gigantesque performance réalisée par Alex Morgan (cinq buts et trois passes décisives) contre la Thaïlande mérite les félicitations les plus sincères, elle est incontournable dans cette équipe. La reine Marta absente pour le premier match du Brésil, la vétérane brésilienne de 34 ans, Cristiane, l'a parfaitement remplacée en inscrivant un triplé. Un grand coup de chapeau.
Le banc : Barbara (Brésil), Ertz (Etats-Unis), Majri (France), Mewis (Etats-Unis), Bonansea (Italie).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :