Soccer Football - World Cup - Third Place Play Off - Belgium v England - Saint Petersburg Stadium, Saint Petersburg, Russia - July 14, 2018  Belgium's Eden Hazard celebrates scoring their second goal with Axel Witsel and Dries Mertens   REUTERS/Toru Hanai (Reuters)
CM 2018 - 3e place

Coupe du monde, match pour la troisième place : la Belgique domine l'Angleterre (2-0) et termine sur une bonne note

Grâce à un but précoce de Meunier et à un autre tardif signé Hazard, la Belgique a pris le meilleur sur l'Angleterre (2-0) et termine la compétition à la troisième place, la meilleure performance de son histoire.

La leçon : la Belgique réalise la meilleure performance de son histoire

Trente-deux ans après sa quatrième place lors de la Coupe du monde au Mexique, la Belgique monte cette fois-ci sur le podium, une première dans son histoire. Avec des joueurs de côtés très en jambes, notamment Thomas Meunier pour son retour de suspension, et un Eden Hazard toujours aussi étincelant, les Diables Rouges ont disposé d'Anglais trop imprécis. La décision s'est faite rapidement. Sur une bonne passe en profondeur de Romelu Lukaku, son seul geste bien inspiré de la rencontre, Nacer Chadli centrait parfaitement pour Thomas Meunier. Le Parisien devançait Danny Rose pour ouvrir le score (1-0, 4e).

Les minutes suivantes étaient totalement à l'avantage des Belges, hormis une frappe trop écrasée de Fabian Delph (14e). Mais les occasions des hommes de Roberto Martinez n'aboutissaient pas, la faute à un Lukaku très peu inspiré (8e, 17e). Les Anglais relevaient alors progressivement la tête, mais l'offrande de Raheem Sterling pour Harry Kane était gâchée par une frappe complètement ratée du buteur de Tottenham (24e). Sur une nouvelle occasion belge mal négociée par Kevin De Bruyne, Nacer Chadli se blessait et devait céder sa place à Thomas Vermaelen (39e). Après le repos, Lukaku ratait une nouvelle fois un contrôle important dans la surface adverse (56e), et les Three Lions commençaient alors à dominer des Diables Rouges plus défensifs. Eric Dier passait tout près d'égaliser, mais son piqué au-dessus de Thibaut Courtois était sauvé sur sa ligne par Toby Alderweireld (70e). Les Belges ne se faisaient alors pas prier pour enfoncer le clou. Après une volée de Meunier repoussée par Jordan Pickford (80e), Hazard doublait la mise sur un service de De Bruyne (2-0, 82e). La Belgique peut quitter la Russie avec le sourire.

Le gagnant : Youri Tielemans, la bonne surprise

Hormis le retour de Meunier, suspendu pour la demi-finale, Tielemans était le seul changement de Roberto Martinez par rapport au match contre la France. Le jeune Monégasque a réalisé une prestation convaincante, particulièrement en première période. Il a été l'auteur de nombreuses récupérations hautes (8e, 13e, 45e+2), offrant à chaque fois de bonnes situations de contre à ses coéquipiers. Malheureusement pour lui, Lukaku a trop vendangé.

Le perdant : Danny Rose, endormi face à Meunier

Gareth Southgate a préféré abréger ses souffrances à la mi-temps. Danny Rose a vécu un véritable calvaire en première période dans son couloir gauche. Fautif sur le premier but, où il arrive bien trop en retard face à Meunier qui catapulte le ballon au fond, il a ensuite pris le bouillon sur toutes les montées du latéral droit parisien. Un match à oublier.
Florent Le Marquis
Réagissez à cet article
500 caractères max
ericduplat 15 juil. à 8:06

Après les prestations de Meunier en coupe du monde, ça va être de plus en plus difficile, voire incohérent, de faire passer Alves devant lui cette saison au PSG.