Soccer Football - Serie A - Juventus v U.S Sassuolo - Allianz Stadium, Turin, Italy - September 16, 2018  Juventus' Cristiano Ronaldo celebrates scoring their first goal   REUTERS/Massimo Pinca      TPX IMAGES OF THE DAY (Reuters)
Le best-of du «Big Fort»

Cristiano Ronaldo porte la Juventus Turin, Everton et le FC Séville se loupent à domicile

Retrouvez tout ce qu'il s'est passé ce dimanche en Angleterre, en Espagne en Italie et en Allemagne. Cristiano Ronaldo a marqué ses deux premiers buts avec la Juventus Turin en Championnat tandis qu'Everton et le FC Séville se sont inclinés à domicile.

Premier League

West Ham prend (enfin) ses premiers points
Ce dimanche, la pelouse de Goodison Park a été le spectacle d'un début de métamorphose. Enfin. Après quatre journées de Championnat et quatre défaites, West Ham était la seule équipe à n'avoir engrangé aucun point. C'est désormais chose faite (3-1 à Everton). Les Hammers ont débuté la rencontre à l'image de leur saison : fébrilement, et avec beaucoup trop de déchets techniques pour se montrer dangereux. Dès l'entame, les Toffees se sont donc installés dans la surface adverse, régulant le cours du jeu. Avec un Lucas Digne particulièrement actif sur son côté gauche, à l'origine de plusieurs centres dangereux. Mais voilà, à trop se porter vers l'avant, le Français a laissé filer Yarmolenko dans son dos. Parfaitement servi par Arnautovic en contre, l'Ukrainien a ouvert le score dès la 11e minute (0-1). Le tournant du match pour les Hammers : en confiance, ils ont fermé les espaces et remis le pied sur le ballon, empêchant Everton de construire le jeu. Yarmolenko, encore, a logiquement fait le break d'un enroulé du pied gauche dans la surface, sur lequel Pickford n'a rien pu faire (0-2, 31e). Les Toffees ont bien cru revenir en toute fin de première période, par l'intermédiaire de Sigurdsson, bien trouvé dans une défense très regroupée (1-2, 45e+1). Mais Arnautovic, sur une construction avec Obiang, a ensuite concrétisé la belle réussite des Hammers (1-3, 61e). Avec ces trois premiers points, West Ham sort de la zone rouge pour rejoindre la 16e place. Everton, de son côté, est 10e.

Lire : Abdoulaye Doucouré (Watford) : «En Premier League, il faut improviser. Et le faire bien surtout»
Lire : Liverpool a puni Tottenham

Les résultats de la 5e journée de Premier League
Tottenham 1-2 Liverpool
Chelsea 4-1 Cardiff
Manchester City 3-0 Fulham
Bournemouth 4-2 Leicester
Newcastle 1-2 Arsenal
Huddersfield 0-1 Crystal Palace
Watford 1-2 Manchester United.
Wolverhampton 1-0 Burnley
Everton 1-3 West Ham.

Lundi
Southampton - Brighton (21 heures).

Le classement du Championnat d'Angleterre

Liga

Séville, deux visages et une défaite
Pour sa première titularisation avec le club andalou, Joris Gnagnon en a vu de toutes les couleurs. Le trio de Getafe, Molina-Rodriguez-Ndiaye, s'est montré particulièrement inspiré, combinant rapidement et profitant des espaces dans le dos de la défense adverse. Et ce dès la 4e minute : sur une somptueuse passe de Molina, Angel Rodriguez a ouvert le score (0-1), avant de doubler la mise sur un dégagement raté du sévillan Sergi Gomez (0-2, 38e). Séville, muni d'une possession de balle stérile, a manqué de justesse dans la finition - à l'image de Nolito (40e) - et a logiquement subi en contre. Au retour des vestiaires, Pablo Machin a donc changé ses plans. Exit Mesa et Nolito. Wissam Ben Yedder, dont le temps de jeu est quasi nul depuis la reprise, et Franco Vazquez ont quelque peu dynamisé le jeu sévillan, offrant beaucoup plus de solutions et de dédoublements dans la surface adverse. Les Andalous se sont même vus revenir, un court temps, après un but de l'ancien Toulousain, refusé pour un hors-jeu discutable suite à l'utilisation de la VAR. Malgré un jeu plus fluide et percutant, Séville a encore trop pêché dans la finition - 13 tirs pour un seul cadré - surtout face à un bloc particulièrement solide. Avec cette première défaite, le club andalou est 11e, tandis que Getafe s'installe en 5e place.

Lire : Ousmane Dembélé fait gagner le Barça

Les résultats de la 4e journée de Liga

Huesca 0-1 Rayo Vallecano
Atlético Madrid 1-1 Eibar
Real Sociedad 1-2 FC Barcelone
Valence 0-0 Betis Séville
Athletic Bilbao 1-1 Real Madrid.
Leganés 0-1 Villarreal
Espanyol Barcelone 1-0 Levante
Real Valladolid 0-1 Alavés
FC Séville 0-2 Getafe.

Lundi
Gérone - Celta Vigo (21 heures).

Le classement du Championnat d'Espagne

Serie A

Cristiano Ronaldo porte enfin la Juve
330 minutes. Il aura fallu 330 minutes à Cristiano Ronaldo pour trouver le chemin des filets en Serie A, et c'est Sassuolo qui en a fait les frais. La célébration du quintuple Ballon d'Or France Football était à la hauteur de l'événement, et on y a senti toute la libération du Portugais. À la suite d'un cafouillage sur corner, CR7 poussait le ballon au fond pour ouvrir le score (1-0, 50e). Délivré, l'ancien Madrilène doublait la mise un quart d'heure plus tard, d'une belle frappe du gauche à la suite d'une passe d'Emre Can (2-0, 65e). Son 400e but en carrière en Championnat. S'il n'avait pas gâché deux énormes occasions (77e, 82e), Ronaldo aurait pu marquer encore un peu plus les esprits. On avait senti en première période que ses coéquipiers cherchaient à le faire marquer, se privant par moments de meilleures solutions. En fin de match, la Juventus s'est faite peur en encaissant un but de Babacar (2-1, 90e+1) puis en voyant Douglas Costa se faire exclure pour avoir craché sur un adversaire. Ces deux premiers buts de CR7 en Italie arrivent au meilleur moment, à trois jours d'entamer sa campagne de Ligue des champions. À noter également la grosse performance de Blaise Matuidi. Les champions d'Italie continuent leur sans-faute en tête de la Serie A.
Les résultats de la 4e journée de Serie A
Inter Milan 0-1 Parme
Naples 1-0 Fiorentina
Frosinone 0-5 Sampdoria.
AS Roma 2-2 Chievo Vérone (12h30)
Juventus Turin 2-1 Sassuolo
Udinese 1-1 Torino
Genoa 1-0 Bologne
Empoli 0-1 Lazio Rome
Cagliari 1-1 Milan AC.

Lundi
Spal - Atalanta (20h30).

Le classement du Championnat d'Italie

Bundesliga

Un derby dingue pour conclure le week-end
Le derby du Bade-Wurtemberg entre Fribourg et Stuttgart a été très animé ce dimanche ! Un match lancé à 100 à l'heure avec l'ouverture du score de Gondorf pour les locaux alors qu'on ne jouait même pas depuis une minute (1-0, 1re). Il convertissait un contre rapide des hommes de Streich. Stuttgart, avec Pavard titulaire, poussait pour revenir et était récompensé juste avant le repos avec une superbe frappe du gauche signée Insua (1-1, 44e). Le début de seconde période était complètement fou avec trois buts en sept minutes : un doublé de Mario Gomez qui mettait son équipe deux fois en tête (1-2, 49e ; 2-3, 56e). Entre-temps, Gondorf y était allé également de son doublé avec un joli coup franc (2-2, 52e). Finalement, Fribourg arrachait le nul à neuf minutes de la fin quand Waldschmidt trompait Zieler d'une frappe déviée par Pavard (3-3, 81e). Et encore, les buts auraient pu être encore plus nombreux si Schwolow, le gardien de Fribourg, ne s'était pas parfaitement détendu (62e) et que le même Waldschmidt n'avait pas touché la barre (71e). Un match fou qui a, en fin de partie, vu Fribourg être réduit à dix (expulsion de Stenzel, 83e). Un nul qui permet à ces deux formations de marquer leur premier point !

Les résultats de la 3e journée de Bundesliga
Borussia Dortmund 3-1 Eintracht Francfort
Bayern Munich 3-1 Bayer Leverkusen
Wolfsburg 2-2 Hertha Berlin
Mayence 2-1 Augsbourg
Fortuna Düsseldorf 2-1 Hoffenheim
RB Leipzig 3-2 Hanovre
Borussia Mönchengladbach 2-1 Schalke 04.
Werder Brême 1-1 Nuremberg
Fribourg 3-3 VfB Stuttgart.

Le classement du Championnat d'Allemagne
Réagissez à cet article
500 caractères max