Soccer Football - Spanish Super Cup - Barcelona v Sevilla - Grand Stade de Tanger, Tangier, Morocco - August 12, 2018   Barcelona's Ousmane Dembele celebrates scoring their second goal    REUTERS/Sergio Perez (Reuters)
Supercoupe d'Espagne

D'une frappe merveilleuse, Ousmane Dembélé a offert la Supercoupe d'Espagne au Barça face à Séville

Pour l'ouverture de la saison en Espagne, le FC Barcelone s'est adjugé la Supercoupe en renversant le FC Séville qui avait ouvert le score et qui a manqué un penalty dans les arrêts de jeu par Ben Yedder. Le but victorieux a été inscrit par le champion du monde français Ousmane Dembélé. Et de quelle manière !

Quelle fin de rencontre à suspense entre Sévillans et Barcelonais pour cette Supercoupe d'Espagne ! L'identité du vainqueur s'est en effet jouée dans les tous derniers instants. À onze minutes du terme, après un coup franc rapidement joué par Messi, Dembélé s'avançait et envoyait un superbe missile dans les filets andalous (1-2, 79e). Synonyme de victoire pour le FC Barcelone. Une réalisation qui va faire beaucoup de bien au champion du monde français, en proie aux doutes en Catalogne. Et c'est un autre Français qui a été un acteur, cette fois malheureux, dans les arrêts de jeu. Après une faute de Ter Stegen sur Aleix Vidal, un penalty était offert à Ben Yedder. Mais l'ancien Toulousain, dont la tentative manquait de conviction, butait sur le portier allemand qui sauvait alors les siens (90e+2).

La première de Clément Lenglet en défense centrale

Les Blaugrana, champions en titre, s'offrent leur treizième Supercoupe dans leur histoire. Un succès globalement mérité au regard de la physionomie d'une rencontre enlevée où les occasions ont été nombreuses. Dès la 9e minute, c'est bien le FC Séville qui virait en tête après un bon travail de Muriel. Ce dernier parvenait à décaler Sarabia qui concluait d'une frappe enroulée du gauche (1-0, 9e). Un but d'abord refusé pour un hors-jeu, mais finalement validé à raison par l'aide précieuse de la VAR. Bousculé d'entrée, le Barça mettait enfin la machine en route mais bafouillait la finition à l'image de Suarez. Juste avant le repos, un coup franc de Messi atterrissait sur le poteau, mais Piqué suivait bien (1-1, 42e). Une égalisation méritée. En seconde période, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Vazquez touchait la barre (62e), quand Vaclik, le portier de Séville, s'interposait sur la même action face à Suarez, puis Messi pour éviter un deuxième but (78e). Et ce, avant la fin de match et le but de Dembélé. À noter la première sans grande folie de Lenglet, titulaire en défense centrale ainsi que l'entrée en jeu d'Arturo Vidal à quatre minutes du terme. Le Barça débutera la Liga samedi prochain en recevant Alavès. De son côté, Séville, qui a vu les premières minutes d'Andre Silva, débarqué du Milan AC, ira au Rayo Vallecano.
Réagissez à cet article
500 caractères max