SP - Sao Paulo - 11/11/2019 - Brasileiro A 2019, Sao Paulo vs Fluminense - Daniel Alves Sao Paulo player during a match against Fluminense at Morumbi stadium for the Brazilian Championship A 2019. Photo: Marcello Zambrana / AGIF (Marcello Zambrana/Marcello Zambrana/AGIF)
BRE

Dani Alves, un retour pas si facile au Brésil dans les rangs de Sao Paulo

De retour cet été au Brésil après dix-sept années passées en Europe, Dani Alves éprouve quelques difficultés à s'adapter au Championnat brésilien sous les couleurs de Sao Paulo.

Libre après la fin de son contrat avec le PSG cet été, Dani Alves avait réalisé «un rêve d'enfant» en s'engageant avec le club brésilien de Sao Paulo. Mais depuis son arrivée, l'ancien joueur du FC Barcelone oscille entre le bon et le moins bon. Lors de son premier match, il avait pourtant réalisé des débuts rêvés, en inscrivant le but de la victoire contre Ceara (1-0). Mais son adaptation, après dix-sept années passées en Europe, s'avère plus difficile qu'il ne l'imaginait. «Quand je suis sur un côté, je passe beaucoup trop de temps sans toucher le ballon et ça provoque un manque de rythme», a confié le natif de Juazeiro dans une interview accordée à TV Globo en septembre.

Pour cette raison, l'international brésilien, qui porte le numéro 10, a décidé de changer de poste. «Je suis un joueur qui combine, je peux aider mes partenaires et participer au jeu quand j'ai le ballon. Je suis à Sao Paulo pour avoir une influence dans le jeu et pour donner des opportunités à mes coéquipiers. Je veux m'adapter à cette équipe, quitte à ne plus évoluer au poste auquel j'ai joué pendant vingt ans», a-t-il indiqué. Un message étendu par son entraîneur, Fernando Diniz.

Un leader incontestable

En seize matches au sein du Championnat brésilien, le joueur de 36 ans a été aligné le plus souvent (7 matches) dans le rôle de numéro 10. Et pour davantage mettre en confiance son joueur phare, Fernando Diniz a décidé de lui confier le brassard de capitaine, porté auparavant par l'ancien joueur de la Lazio, Hernanes. Critiqué par les supporters après plusieurs mauvais matches de sa part, Dani Alves était toutefois soutenu par les médias brésiliens. «Sans le collectif, il n'y a aucun moyen de briller. Dani Alves ne peut pas tout faire tout seul», écrivait UOL Esporte après deux défaites consécutives de Sao Paulo face à Fluminense (2-0) et l'Athletico (1-0).

Pour éviter un nouveau revers de son équipe lors du dernier match, l'ancien joueur de la Juventus s'est mué en sauveur, en inscrivant le but égalisateur sur la pelouse de Santos (1-1). Après cette performance, son entraîneur lui a rendu hommage en conférence de presse. «Lorsque nous parlons de Dani Alves, nous parlons d'un joueur de très haut niveau, a-t-il déclaré. Il y a des choses que vous ne connaissez pas de l'extérieur, mais il fait preuve d'un leadership extrêmement positif, un gars qui s'entraîne tous les jours, qui arrive à l'heure, qui part après les autres, qui se rétablit, qui récupère.» A quatre journées de la fin du Championnat brésilien, son club est à la sixième place du classement, à trois points du quatrième, Grêmio, et espère toujours se qualifier pour la prochaine Copa Libertadores.
Nicolas Maître
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :