Soccer Football - International Friendly - Brazil v Argentina - King Abdullah Sports City, Jeddah, Saudi Arabia - October 16, 2018  Brazil's Neymar in action     REUTERS/Waleed Ali (Reuters)
Amical

Dans un triste Brésil-Argentine, Joao Miranda offre la victoire aux siens dans les arrêts de jeu

Opposés en Arabie Saoudite pour un match amical, le Brésil et l'Argentine ont offert un bien triste spectacle. Dans le temps additionnel, Miranda est venu placer sa tête sur un corner de Neymar pour donner la victoire à la Seleçao. Mais on ne retiendra quasiment que ça...

On a été loin du choc très attendu entre le Brésil et l'Argentine pour ce match amical en Arabie Saoudite... Entre une équipe type du côté de Tite et une formation argentine en reconstruction, mais avec une attaque Dybala - Icardi, on pouvait s'attendre à un match débridé. Mais on a été déçus avec cette rencontre bien fermée. En première période, les Argentins se montraient en premiers avec une frappe de l'ancien Parisien Lo Celso qui rasait le poteau droit d'Alisson. C'était la seule étincelle en 45 minutes pour les coéquipiers de Dybala... Les regrets venaient des Brésiliens qui, malgré une possession de 60%, n'arrivaient pas à faire la différence. Neymar, très en forme au PSG, était le plus virevoltant en témoignent les nombreuses fautes qu'il a subies.

Le corner décisif de Neymar, la tête de Miranda

Le plus gros frisson arrivait avec le sauvetage sur la ligne d'Otamendi (27e) après une demi-volée de Miranda, laissé seul au second poteau. Suite à une énième perte de balle de Dybala lors du premier acte, une frappe de Coutinho, très discret, contrée de la main à l'entrée de la surface de réparation faisait parcourir un frisson dans les tribunes en voyant Neymar s'avançer pour tirer le coup franc. Le frisson, à l'image de ce match, s'éteignait très rapidement quand la tentative de l'ancien du Barça se fracassait dans le mur. Après la pause, de rébellion il n'y avait des deux côtés. Si l'Argentine se montrait plus entreprenante à l'image d'une tête de Lo Celso (47e), d'une frappe d'Icardi (50e) ou encore d'une tentative lointaine de Paredes (59e). Mais le Brésil se montrait incapable de hausser le ton. C'est finalement en toute fin de match, dans le temps additionnel, que Miranda donnait la victoire aux Brésiliens d'un joli coup de tête après un corner de Neymar. Point final d'un triste match.
Réagissez à cet article
500 caractères max