Darren Fletcher a remporté 5 titres de Champion d'Angleterre et la Ligue des Champions 2008 avec Manchester United. (S. Parkin/Offside/Presse Sports)
Angleterre

Darren Fletcher : « Je ne jouerai probablement plus »

Sans club depuis un an, l'international écossais Darren Fletcher (36 ans), atteint d'une colite ulcéreuse, sait qu'il fait partie des « joueurs à haut risque » du fait de la pandémie de coronavirus.

Quintuple Champion d'Angeleterre avec Manchester United entre 2007 et 2013, Darren Fletcher (36 ans), sans club depuis son départ de Stoke City en fin de saison dernière, nourrit peu d'illusions de pouvoir rejouer au football. « Je n'ai rien annoncé officiellement (mais) je pense que j'ai enfin compris que je ne jouerai probablement plus. Je ne pense pas que je l'accepterai complètement mais j'y arrive maintenant, a confié l'ancien capitaine de la sélection écossaise (80 sélections, 5 buts) au micro de BBC Radio Scotland.
Fletcher a indiqué que, s'il était encore en activité, il hésiterait à reprendre le football pendant la pandémie de coronavirus. « Avec ma maladie, je ferai partie des joueurs à haut risque », souligne le joueur, auquel a été diagnostiquée une colite ulcéreuse en 2011 qui a perturbé sa carrière.

« Nous parlons ici de questions de vie ou de mort »

Alors que le gouvernement britannique a déclaré, jeudi, « ouvrir la porte » à une reprise du football professionnel en juin, Fletcher pense que de nombreux joueurs sont encore très réticents à retrouver les terrains et à risquer de propager le virus auprès de leurs familles : « Le sport est important et il manque à tout le monde, mais nous parlons ici de questions de vie ou de mort et je pense que des garanties devraient être en place. Qui peut garantir que les joueurs seront en sécurité ? Je ne pense pas que quiconque puisse le garantir aujourd'hui. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 17 mai à 10:59

La question fondamentale qui va envahir l'inconscient collectif des prochaines semaines va être : finalement ne vaut il pas mieux reprendre la vie d'avant, et pour le foot ne serait-il pas préférable de reprendre en septembre avec des stades pleins ? L'utilisation du symbole foot par les pouvoirs publics encore une fois, mais cette fois pour installer la puissance du déni sur le Covid afin de relancer à fond l'economie et reduire la crise sociale qui s'annonce.

Heraclite 17 mai à 10:54

Avec le temps le deni de la menace de la grippe s'est installé et le monde vit avec. Beaucoup oublient ou refusent le vaccin. Pour le Covid il'est tres probable qu'il affectera le monde de la même manière : mutations successives mais faibles du virus, variabilite saisonniere, etc.. Suite et fin tout de Suite. ...

Heraclite 17 mai à 10:38

Systematiquement au moment où une menace apparait ou qu'un danger esr percu comme reel, l'elan collectif s'impose comme un absolu personnel pour participer à faire disparaitre ce spectre. Puis le temps fait son œuvre et l'imperieuse necessite du "moi je" reprend ses droits parble biais du : "On s'habitue à tout". Un exemple : de 8 à 10 mille morts par pour causecde grippe . Suite dans quelques instants...

ADS :