trapasso (marcello) (PREVOST/L'Equipe)
Ligue Europa

Débâcle en 2011-2012, éliminations précoces en 2016... Quelles sont les pires années des clubs français en Ligue Europa ?

Alors que les clubs français présents en Ligue Europa cette année sont proches de réaliser un zéro pointé, FF.fr revient sur les pires années des pensionnaires de notre Championnat en C3.

2000-2001

Si l'année n'était pas totalement noire pour les clubs français en C3, on ne peut pas dire que ce fut un bon cru. Déjà, ils n'avait pas eu à passer par la phase de groupes, cette dernière n'existant pas dans l'ancienne version de la compétition. Le premier éliminé français était Gueugnon. Les pensionnaires de Ligue 2 goûtaient pour la première fois de leur histoire à une compétition européenne suite à leur victoire en finale de la Coupe de la Ligue face à Paris. Mais cette aventure prenait fin dès le premier tour face aux Grecs de Thessalonique. En seizièmes de finale, l'Hexagone comptait encore deux clubs, Nantes et les Girondins de Bordeaux. En s'imposant face à Lausanne et le Werder Brême, les deux représentants atteignaient la prochaine marche. Mais dès les huitièmes, il n'y avait plus personne. Face aux Portugais du FC Porto, Nantes tombait alors que les Bordelais se heurtaient aux Espagnols du Rayo Vallecano.
Le FC Nantes d'Eric Carrière tombera en seizièmes de finale face au club suisse de Lausanne. (FEVRE/L'Equipe)
Le FC Nantes d'Eric Carrière tombera en seizièmes de finale face au club suisse de Lausanne. (FEVRE/L'Equipe)

2011-2012

Pour le moment, cette saison 2018-19 de Ligue Europa pour les clubs français ressemble étrangement à l'exercice 2011-2012. Lors des barrages, Sochaux était le premier à passer à la trappe en se faisant éliminer par la modeste équipe ukrainienne du Metalist Kharkiv (0-0 à l'aller et 4-0 au retour). Malgré tout, la France avait encore deux représentants pour bien figurer dans cette compétition avec le PSG et le Stade Rennais. Mais, dans le groupe F, le club parisien ne passait pas à cause de la différence de buts face à Salzbourg (tous les deux 10 points), tandis que Bilbao remportait la poule. Rennes, plus novice dans l'exercice que le PSG, n'arrivait pas non plus à passer le cap. Dans le groupe I, remporté par l'Atlético Madrid, les Bretons terminaient derniers avec seulement trois matches nuls à la clé.

2014-2015

Une année difficile pour les clubs français. Trois représentants étaient présents pour la phase de poules avec Guingamp, Lille et Saint-Etienne. Pour le dernier cité, ce fut cinq matches nuls et une dernière place dans le groupe F, l'Inter Milan remportant le groupe. Lille n'était pas plus à la fête durant cette saison européenne. Comme les Verts, les Dogues terminaient à la dernière place avec quatre points et zéro victoire. La campagne en Ligue Europa était sauvée par Guingamp, qui, en terminant second, passait ce tour. Mais, dès les seizièmes de finale, les Guingampais tombaient face aux Ukrainiens du Dynamo Kiev.
Dans le froid ukrainien, le dernier représentant français en Ligue Europa, Guingamp, perd 3-1 et ponctue une triste campagne européenne. (V. Michel/L'Equipe)
Dans le froid ukrainien, le dernier représentant français en Ligue Europa, Guingamp, perd 3-1 et ponctue une triste campagne européenne. (V. Michel/L'Equipe)

2015-2016

Une nouvelle mauvaise année pour les clubs français en C3. Quatre clubs étaient engagés durant cette édition avec l'Olympique de Marseille, l'AS Monaco ainsi que Bordeaux et Saint-Etienne, qualifiés après les tours préliminaires. Pour Bordeaux, dans le groupe de Liverpool, c'était la dernière place avec zéro victoire et quatre nuls. Du côté de Monaco, le constat était quasiment le même avec une élimination dès la phase de groupes et six points au compteur. L'honneur était tout de même sauf avec Marseille qui terminait à la deuxième place du groupe F et Saint-Etienne avec la deuxième place du groupe G. L'espoir d'un beau parcours européen prenait néanmoins fin rapidement lorsque l'Athletic Bilbao éliminait les Marseillais en seizièmes de finale et Bâle faisait de même avec l'AS Saint-Etienne...
Florian Gregoire
Réagissez à cet article
500 caractères max
heyoka2279 8 nov. à 21:05

il y a des fois j'ai vraiment honte de notre ligue 1 bricorama