Girondins de Bordeaux. (L'Equipe)
Ligue 1 - Supporters du bout du monde

Derek, supporter nord-irlandais de Bordeaux : «A Old Trafford, tu t'assois et il ne se passe rien en tribunes»

Cette semaine, Francefootball.fr tire le portrait de ces supporters de clubs français vivant aux quatre coins du monde. Ce lundi, Derek Mulligan, 49 ans, un inconditionnel nord-irlandais des Girondins de Bordeaux.

Sa voix est un peu rocailleuse et tremblotante à certains moments. Mais le ton est franc et les choix tranchés. Derek a une passion depuis quelque temps maintenant. De son Belfast adoré, il suit avec attention tous les matches... des Girondins de Bordeaux. «ESPN a acheté les droits français il y a maintenant quatre ou cinq ans. Je me souviens de la victoire face à Evian-TG en Coupe de France. C'était fabuleux». Mais qu'est-ce qui a bien pu pousser Derek à supporter les ouailles de Jean-Louis Triaud ? «Même si je ne suis encore jamais allé là-bas, j'apprécie le sud-ouest de la France. Ça semble être une région où il fait bon vivre avec le soleil et le vin, lance-t-il dans un rire. Plus j'ai regardé Bordeaux, plus je me suis pris au jeu. C'est beaucoup grâce aux supporters aussi».

«J'en ai eu marre d'Old Trafford»

Derek préfère Bordeaux à Manchester. (D.R)
Derek préfère Bordeaux à Manchester. (D.R)
Habitué d'Old Trafford, Derek a eu un coup de cœur pour les Ultramarines, un groupe de supporters girondins chez qui il a adhéré dans la section Dordogne. «L'ambiance est superbe à Bordeaux. Les ultras sont investis. On n'a plus l'habitude de voir ça au Royaume-Uni. J'en ai eu marre d'Old Trafford. C'est toujours la même chose. Un peu d'ambiance contre Liverpool ou City, mais dans les autres matches, tu t'assois et il ne se passe rien en tribunes», râle celui qui travaille dans un hôpital dans la capitale nord-irlandaise. Ils ne sont pas foule au pays de George Best à se lancer dans la découverte du Championnat français, car «les Rangers, le Celtic et la Premier League dominent beaucoup lors des discussions». Des sites internet comme French Football Weekly et trois ou quatre matches de Ligue 1 par semaine font le bonheur de Derek et de ces fadas du Championnat de France, «même si on évoque trop souvent le PSG» à son goût.

Carrasso et Rolan, ses joueurs préférés aux Girondins

En septembre, le presque quinquagénaire s'est juré de prendre des cours de français et rêverait de couler une paisible retraite dans la région aquitaine. En attendant, il s'intéresse de près à la saison de Cédric Carrasso, «un bon garçon» et de Diego Rolan, qu'il trouve excellent sur le terrain et dont il espère qu'il ne signera pas en Angleterre, «comme Gouffran qui s'est perdu à Newcastle». Mister Mulligan a récemment créé un compte Facebook (FCGB Supporters Northern Ireland), «nous ne sommes que 120 et encore ce ne sont que des Français pour la plupart. Je discute avec une trentaine de mes compatriotes fans eux aussi de Bordeaux. Dans ces 30, il y en a au moins 10 qui sont très motivés à l'idée de faire un déplacement cette année en France». Pour découvrir enfin le doux frisson des tribunes françaises.

Johan Tabau

Réagissez à cet article
500 caractères max
YeledMatok5738 18 août à 23:22

Apres Ashdod * Celtic Glagow ou vas Joue Nir Biton *** 1. Bordeaux ou Nice ( Ligues 1) 2. Ateletico Madrid ( Espagne) 3. Inter Milan ( Series A) 4. Belfica Lisbon ( Portugal ) ...