ronaldo (cristiano) (A.Reau/L'Equipe)
CM 2018

Dix records individuels à battre lors de la Coupe du monde 2018

Comme tous les quatre ans va s'ouvrir la chasse aux records. Avec 736 joueurs et 32 coaches sur le tapis de jeu, certains pourraient changer de main... ou une fois de plus résister. FF.fr fait le point.

1

Des trente-deux sélectionneurs présents en Russie, Joachim Löw, à la tête de sa Nationalmannschaft, est le seul à pouvoir viser un deuxième titre. Seul Vittorio Pozzo a jusqu'ici réussi cette performance, menant l'Italie à la victoire en 1934 et 1938.

5

À trente-neuf ans (il les a fêtés le 13 février dernier), Rafaël Marquez, le défenseur mexicain déjà présent en 2002, 2006, 2010 et 2014, s'apprête à participer à sa cinquième phase finale et égaler ainsi le record d'Antonio Carbajal, Lothar Matthäus et Gianluigi Buffon (même si en 1998 le portier italien n'avait pas joué).
 

5

Messi, CR7, Lewandowski, Kane... les habitués des doublés, triplés, quadruplés seront présents en nombre en Russie. Rêveraient-ils d'un quintuplé ? Le seul à l'avoir jusqu'ici réalisé est Oleg Salenko, avec la Russie contre le Cameroun le 28 juin 1994 (6-1 ; 15e, 41e, 44e s.p., 72e, 75e).

7

Au total de ses tournois 2010 et 2014, Manuel Neuer a déjà accumulé sept clean sheets. Le gardien de la Nationalmannschaft est le mieux placé pour égaler (voire améliorer) le record conjointement détenu dans ce domaine par Peter Shilton et Fabien Barthez, dix matches chacun sans encaisser de but, de 1982 à 1990 pour le premier, de 1998 à 2006 pour le second.

11

Qui fera mieux qu'Hakan Sükür ? L'ancien attaquant turc détient le record du but le plus rapidement inscrit après le coup d'envoi : onze secondes après le coup de sifflet donné par l'arbitre koweitien M. Mane contre la Corée du Sud lors du match de classement de l'édition 2002.

13

Quand on évoque le 13, on pense à ... Gagné ! Le record de Justo Fontaine et ses treize buts de 1958 sera-t-il cette fois battu où ne serait-ce que titillé ? Sur les dix dernières éditions, le plus fort total a été atteint par Ronaldo (le Brésilien) avec... huit buts. Et James Rodriguez, meilleur buteur il y a quatre ans, n'avait marqué que six fois. Tranquille Justo ?

16

«Tu rentres, tu marques». En 2002, l'Uruguayen Richard Morales a appliqué à la lettre la consigne du coach. Il a marqué face au Sénégal seize secondes seulement après son entrée à la pause. Le Supersub, c'est lui !

16

Qui détrônera Miroslav Klose et ses seize buts inscrits en quatre phases finale ? Le mieux placé est son compatriote Thomas Müller, dix buts au départ de ce Mondial russe, cinq en 2010, autant en 2014.

21

Le vingt et unième but de cette phase finale comptera comme le 2400e de l'histoire des phases finales. Un but repère qui s'ajoutera à la liste de ceux qui ont déjà accompagné de grands noms : Schiavio pour le 100e, Gerd Müller (800e), Rensenbrink (1000e), Papin (1200e), Lineker (1300e), Henry (1600e) ou encore Robben (2200e).

43

Comme quarante-trois ans, et plus précisément quarante-trois ans et trois jours : l'âge affiché par le gardien colombien Faryd Mondragon il y a quatre ans au jour de Japon-Colombie. Devenu le joueur le plus âgé en phase finale, il devrait être détrôné par Essam el-Hadary, le gardien égyptien, quarante-cinq ans depuis le 15 janvier dernier et qui devrait débuter le 15 juin avec les Pharaons contre l'Uruguay.
Eric Lemaire
Réagissez à cet article
500 caractères max