Football Soccer - Arsenal v Chelsea - Barclays Premier League - Emirates Stadium - 24/1/16 Diego Costa celebrates after scoring the first goal for Chelsea Action Images via Reuters / John Sibley Livepic EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or
Étranger

Dybala et Diego Costa efficaces dans le onze type du week-end

Rendez-vous incontournable de chaque début de semaine, voici notre équipe type du week-end pour les quatre grands championnats européens (Bundesliga, Liga, Premier League, Serie A). Nous avons cette fois opté pour un 3-4-3.

Adan (Betis Séville)
Si un excellent Karim Benzema est parvenu à le tromper et à égaliser (1-1), le gardien du Betis s'est révélé providentiel pour les Andalous tout le restant du match. Du coup, après deux larges succès à domicile (5-0 contre le Deportivo, 5-1 face à Gijon), le Real de Zizou est contraint à partager les points à Séville.
Adil Rami, en forme avec Séville ce week-end. (Reuters)
Adil Rami, en forme avec Séville ce week-end. (Reuters)
Adil Rami (FC Séville)
Avec son gardien Sergio Rico et son compagnon de charnière Carriço, le défenseur français a bâti un mur infranchissable pour les attaquants de l'Atlético. Le 0-0 au Calderon permet au FC Séville - réduit à dix au cours de la dernière demi-heure - de rester au contact du Celta Vigo et d'Eibar pour une qualification en Ligue Europa.

Gonzalo Rodriguez (Fiorentina)
Un superbe but de la tête dans les dernières minutes du match à domicile face au Torino (2-0). Et, surtout, une grosse bouffée de sérénité pour une défense qui avait souffert de son absence, le week-end précédent, face au Milan AC (0-2 à San Siro).
 
Jeong-Ho Hong (Augsburg)
Le Sud-coréen commande une arrière-garde qui, à Berlin, tient en respect le Hertha (0-0), révélation de la saison de Bundesliga.
Alli impressionne toujours plus. (Reuters)
Alli impressionne toujours plus. (Reuters)
Danny Drinkwater (Leicester City)
Pour sa frappe surpuissante qui a permis aux Foxes d'ouvrir la marque face à Stoke, pour sa passe décisive à Vardy sur le deuxième but de Leicester et, plus généralement, pour son activité débordante pendant toute cette rencontre largement dominée, et gagnée 3-0, par une équipe de Claudio Ranieri à nouveau leader solitaire de Premier League.  
 
Ilkay Gündogan (Borussia Dortmund)
La Juve en a fait son objectif numéro 1 sur le mercato et sa prestation face à Mönchengladbach ne va pas calmer les ardeurs de la Vieille Dame. Au cours du «derby des Borussia», le 8 de Dortmund a encore une fois été au four et au moulin. Omniprésent dans la relance et la construction, il a mis sa patte sur les trois buts des Jaune et Noir (3-1 à Gladbach) : sur le 1-0, il accélère et sert Reus en profondeur ; sur le 2-0, c'est lui qui décale Reus, auteur de la passe décisive à Mkhitaryan ; sur le 3-1, il est la conclusion d'un centre de ce même Mkhitaryan, marquant d'une splendide talonnade. 
 
Allan (Naples)
Aucun but, aucune passe décisive, mais une débauche d'énergie, une présence au cœur de l'action napolitaine et une capacité à remonter les ballons sans faiblir qui en font un pion essentiel du dispositif de Maurizio Sarri et d'un Napoli vainqueur (4-2) sur le terrain de la Sampdoria. Leader de la Serie A, les Azzurri sont les seuls à résister au retour de la Juve. 
 
Bamidele Alli (Tottenham)
Invaincus dans les derbies londoniens cette saison, les Spurs s'imposent 3-1 dans le fief de Crystal Palace, après avoir été menés à la marque. C'est le jeune milieu anglais qui a fait la différence en marquant le deuxième but de Tottenham, puis en offrant le troisième à Chadli.
Dybala a réalisé une performance de haut niveau face à la Roma. (Reuters)
Dybala a réalisé une performance de haut niveau face à la Roma. (Reuters)
Paulo Dybala (Juventus)
Et de onze ! La Juve obtient sa onzième victoire de rang en Serie A en battant (1-0) la Roma, dimanche soir. Et qui d'autre que le génial argentin pouvait offrir la victoire à Allegri ? Dybala a inscrit son quatorzième but de la saison, son douzième en Championnat, en jouant encore divinement bien.
 
Alexander Meier (Eintracht Francfort)
Un triplé pour le meilleur buteur de Bundesliga en 2014-15, qui bat à lui seul Wolfsburg (3-2) et donne un peu d'oxygène à l'Eintracht. C'est son deuxième triplé de la saison après celui face au FC Cologne (6-2) en septembre. 
 
Diego Costa (Chelsea)
Littéralement ressuscité depuis l'arrivée d'Hiddink sur le banc des Blues : cinq buts et deux passes décisives en un mois pour Diego Costa, auteur du but victorieux chez les Gunners (1-0), mais aussi à l'origine de l'infériorité numérique d'Arsenal dès la 21e minute (expulsion de Mertesacker), plombant les chances d'Arsenal.
 
Roberto Notarianni
Réagissez à cet article
500 caractères max