Ligue 2 - VA

Édouard Butin (VA): «Je me suis senti désiré»

Édouard Butin, libre, a apprécié l'appel du pied de Valenciennes, club avec lequel il s'est engagé pour deux saisons.

«J'ai un peu de retard. Je vais essayer de le combler. Mais je ne me sens pas prêt à faire un match complet»
À 27 ans, Edouard Butin était pour la première fois de sa carrière en fin de contrat cette saison. «Je vous avoue que ça m'a fait bizarre, reconnaît-il. Je me suis posé des questions. J'avais pour idée d'attendre le plus longtemps possible pour avoir du choix mais je me suis vite rendu compte que ce n'était pas la solution. Il vaut mieux tenir une offre ferme

Alors, quand David le Frapper, qui en avait fait une de ses priorités, est entré en contact direct avec lui, l'attaquant sochalien n'a pas hésité longtemps à s'engager pour deux saisons. «J'ai pris une semaine pour réfléchir et je me suis lancé, explique-t-il. Ça fait du bien de se sentir désiré. David me connaissait et m'avait beaucoup suivi. Il connaissait mes points forts et mes points faibles. Quand on est formé dans un club, on a tendance à ne plus voir que vos défauts
Particulièrement brillant (une passe décisive) au Stade du Hainaut contre VA (2-1) en janvier de cette année, Butin est apprécié par Pierre Wantiez, directeur général de Valenciennes, qui l'a connu à Sochaux. Ses quatre-vingt-deux matches de L1 pour douze buts ne traduisent pas la réalité d'une carrière émaillée de blessures au genou droit et de nombreuses entrées en jeu plus que de titularisations régulières.

«Il y a deux ans, j'ai subi une rupture des ligaments croisés et une fracture du ménisque sur une jambe déjà touchée lorsque j'étais en formation, se souvient Butin. J'ai été arrêté presque un an et j'ai mis deux ans à m'en remettre. Avant, il y avait de grands attaquants à Sochaux et j'apprenais mon métier. Après cette blessure, j'ai essayé de regagner du temps de jeu. J'espère que tous ces soucis sont derrière moi.»

L'attaquant de rupture, très doué techniquement, n'est pas encore en forme pour débuter le championnat de L2 la semaine prochaine. Il devrait commencer ce vendredi (20h00) au Hainaut contre Boulogne-sur-mer (National) pour accélérer son retour à la compétition. «J'ai fait une partie de la préparation seul mais les footings, ça va un temps, précise-t-il. Quand l'équipe réserve a repris, j'ai pu m'entraîner sérieusement avec eux cinq-six jours. J'ai un peu de retard. Je vais essayer de le combler. Mais je ne me sens pas prêt à faire un match complet
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :