Eduardo Camavinga au duel avec Dario Melnjak. (A. Mounic/L'Équipe)
Bleus

La première d'Eduardo Camavinga chez les Bleus en stats

Eduardo Camavinga a joué une grosse demi-heure, ce mardi soir, face à la Croatie (4-2). Le jeune Rennais a réussi son entrée en jeu comme l'attestent ses stats.

À 17 ans, Eduardo Camavinga a fait ses débuts en équipe de France, ce mardi, lors de la victoire des Bleus face à la Croatie (4-2) au Stade de France. Le milieu rennais est entré à la 63e minute à la place de N'Golo Kanté et a livré une prestation plutôt réussie. « Malgré son âge, il dégage beaucoup de tranquillité et de sérénit?, a commenté Didier Deschamps, le sélectionneur après la rencontre sans doute un peu étonné par l'aisance affichée par Camavinga.
En 32 minutes passées sur la pelouse, Camavinga a touché 26 ballons, c'est seulement sept de moins de Kanté. Défensivement, il est parvenu à récupérer 3 ballons et n'en a perdu qu'un seul. Il a remporté ses deux duels disputés.
Sur le plan offensif, il a aussi été précieux et n'a pas hésité à tenter de faire la différence comme le prouvent sa frappe cadrée à la 71e minute ou son centre en retrait pour Martial à la 84e. Le milieu rennais a par ailleurs réalisé 9 passes de ses 22 passes dans le camp adverse et les a toutes réussies.

Plus proche de la surface adverse que Kanté

Si les déplacements de N'Golo Kanté semblent plus axiaux et latéraux comme le montre la carte des ballons touchés par le milieu de Chelsea, Camavinga se projette, lui, davantage vers la surface adverse et paraît chercher plus la verticalité. Le Rennais a aussi tendance à plus rester sur le côté droit du terrain où il a fait admirer son aisance technique.
Les ballons touchés par Camavinga contre la Croatie.
Les ballons touchés par Camavinga contre la Croatie.
Les ballons touchés par Kanté contre la Croatie.
Les ballons touchés par Kanté contre la Croatie.
Didier Deschamps n'a pas manqué de saluer la performance du néo-international qui pourrait rapidement faire son retour en sélection : « Qu'il garde son naturel, qu'il reste comme il est, a ajouté Deschamps. Même sans public il y a un poids, une responsabilité. Il est tellement à l'aise, sur le plan athlétique il est bien. Il a cette capacité d'utilisation du ballon. Il devient le plus jeune depuis longtemps, et il a le potentiel pour revenir. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :