Joueur 2013 Maghreb (L'Equipe)

Élisez le joueur maghrébin 2013

Les Internautes de Francefootball.fr vont pouvoir élire le joueur maghrébin de l'année 2013, via le Maghreb Football Club. Le choix des nommés a été effectué en fonction des performances sportives en club et en sélection nationale. L'état d'esprit a également été un facteur déterminant. Au final, ils sont neuf sur la ligne de départ, trois par pays. À vous de choisir (entre le mercredi 22 janvier et le dimanche 2 février).

Algérie

Sofiane Feghouli (Valence CF, 24 ans, milieu offensif)
Moins en verve cette saison avec Valence, il a alterné le bon et le moins bon dans une équipe en difficulté. Pourtant, son talent est indéniable, et il peut aller très haut. Il reste incontestablement le leader technique de la sélection algérienne. A la CAN, il fut quasiment le seul à surnager dans l’échec collectif de son pays. En octobre dernier, Sofiane a notamment inscrit un but très précieux à Ouagadougou qui a pesé très lourd dans le barrage qualificatif vers le Mondial.

Islam Slimani (Sporting Portugal, 25 ans, attaquant)
Sur un nuage en 2013, il a reçu le trophée du meilleur joueur algérien de la saison, il a quitté le CR Bélouizdad pour le Sporting Portugal, et pour couronner le tout, il s'est qualifié avec les Fennecs au Mondial. Sur le terrain, cet infatigable attaquant a surtout brillé avec El-Khedra, réalisant un doublé déterminant au Bénin. Gros bémol, il n'a pas réussi pour l'instant à s'imposer comme l'attaquant numéro 1 de son club.

Hillel Soudani (Dynamo Zagreb, 26 ans, attaquant)
L'ancien de l'ASO Chlef a bien grandi. Hilal a réussi une année 2013 pleine où il a réussi à inscrire la bagatelle de 23 buts répartis entre sa sélection, le Vitoria Guimaraes, et son nouveau club, le Dynamo Zagreb. En pointe ou sur le côté comme l'utilise Vahid Halilhozdic, ce gaucher de 26 ans dispose d'un registre de jeu large avec une capacité impressionnante à répéter les efforts.

Maroc

Younès Belhanda (Dynamo Kiev, 23 ans, milieu offensif)
Hormis quelques coups d'éclats, il a fini en roue libre son cycle avec Montpellier avant de s'engager, l’été dernier, avec le Dynamo Kiev. En Ukraine, le meneur de jeu a vite retrouvé de l'élan et de l'envie. Avec son nouveau club, il a inscrit 5 buts en 15 rencontres, et réussi des bons matches. Avec un tel talent, il ne serait pas surprenant de le revoir très vite dans un grand Championnat. Avec le Maroc, il s'est fait très discret, et a parfois même été supplanté à son poste par Barrada. On attend mieux de lui à ce niveau.

Mehdi Benatia (AS Rome, 26 ans, défenseur)
Bon avec l'Udinese lors des six premiers mois de l'année, Benatia a ensuite été transféré à la Roma, une réussite totale. Il est le patron de la défense giallorossa, la meilleure de Serie A. Lors de la CAN 2013, il est aussi devenu le capitaine des Lions de l'Atlas. Mais les résultats de son pays n'ont pas été à la hauteur lors des éliminatoires au Mondial 2014. Son grand regret...

Mounir Obbadi (Monaco, 30 ans, milieu défensif)
Il n'est jamais trop tard pour bien se révéler. A 30 ans, Mounir Obbadi a réussi la plus belle année de sa carrière. Dans un très riche effectif monégasque (Moutinho, Kondogbia, Toulalan), il s'est imposé en tant que titulaire. Il a activement participé à la montée du club du Rocher en L1, et est désormais un rouage essentiel de l'équilibre trouvé par Ranieri. Avec sa sélection, il a fait son retour après huit ans d'absence, et devrait encore prendre du poids dans la perspective de la CAN 2015.

Tunisie

Aymen Abdennour (Toulouse, 24 ans, défenseur)
Malgré une fin d'année 2013 difficile en raison de pépins physiques, le défenseur central de Toulouse a prouvé qu'il était parmi les meilleurs à son poste en L1. Surveillé par des grands clubs français et européens, ce gros travailleur dispose d'un accord de principe pour un départ l'été prochain. Avec la Tunisie, cela a été plus compliqué. Il est notamment passé à travers face au Cap-Vert à Radès. Son absence a été préjudiciable lors des barrages face au Cameroun. Mais il reste la meilleure garantie défensive des Aigles de Carthage.

Fakhreddine Ben Youssef (CS Sfax, 22 ans, attaquant)
C'est la révélation du football tunisien de l'année. Avec le CS Sfax, il a gagné le Championnat et la Coupe de la confédération en 2013 en étant à chaque fois décisif. Agé de 22 ans, cet ailier droit, capable de jouer à gauche comme dans l’axe, pourrait débarquer l'été prochain dans un Championnat européen. En sélection, il n'a pas reproduit les mêmes performances en raison d'un climat plus compliqué au sein de l'équipe.

Saber Khalifa (Marseille, 27 ans, attaquant)
Que de chemin parcouru pour l'ancien de l'AS Gabès ! Auteur d'une bonne première partie d'année avec Evian-TG, Saber Khalifa a changé de dimension en Ligue 1. Il est depuis l’été dernier un joueur de l'OM. Forcément, la concurrence n'est pas la même qu'en Savoie et l'attaquant peine à s'imposer. Avec la Tunisie, utilisé le plus souvent sur les côtés, il a été globalement décevant, à l'image des Aigles de Carthage.

Nabil DJELLIT