14th July 2018 - FIFA World Cup - 3rd Place Play-Off - Belgium v England - Belgium goalkeeper Thibaut Courtois straps up his gloves - Photo: Simon Stacpoole / Offside. (Simon Stacpoole/OFFSIDE/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Belgique

En Belgique, un Thibaut Courtois sous observation... mais souvent défendu

Critiqué, puis malade, Thibaut Courtois vit des moments compliqués au Real Madrid. La presse de son pays relaie avec une relative volubilité les mésaventures de son portier numéro 1.

Dans l'œil du cyclone. L'expression revient régulièrement dans les titres de la presse belge concernant Thibaut Courtois et ses performances discutables, et discutées, au Real Madrid. Des performances qui résonnent d'autant plus que l'autre star belge débarquée cet été, Eden Hazard, ne brille pas beaucoup plus. Des critiques venues d'Espagne que l'éditorialiste Ludo Vandewalle, du grand journal flamand Het Nieuswblad, explique par une forme de biais : «Ils ne faisaient pas partie de l'équipe du Real Madrid qui a remporté la Ligue des champions quatre fois en six ans. Les neuf autres joueurs qui ont joué contre le Club Bruges mardi en font partie : Carvajal, Varane, Ramos, Nacho, Kroos, Modric, Casemiro, Benzema et Lucas Vazquez. Dû au grand respect envers ces joueurs, les attaques ciblent avant tout nos deux compatriotes.» Deux compatriotes ciblés, aussi, pour leur nationalité ? «Nacho et Lucas Vazquez étaient vraiment contre-performants contre le Club Bruges [match nul 2-2 en Ligue des champions], poursuit Vandewalle. Nous sommes peut-être nourris dans notre jugement par le chauvinisme, mais les Espagnols aussi
Si le reste de la presse belge ne se fait pas aussi protectrice envers les deux Belges, la plupart se contente de transmettre les nouvelles des deux joueurs de la manière la plus neutre possible. Tout au plus Le Soir s'est-il permis de supposer il y a quelques semaines, en laissant toutefois la question ouverte, qu'«Eden Hazard, à l'instar de Thibaut Courtois un an avant, a débarqué dans le bon club, mais pas au bon moment.» Sur Courtois, le régional La Meuse se fait cependant plus direct : «Aujourd'hui, Thibaut Courtois semble avoir perdu ce génie qui lui a valu d'être considéré comme un des meilleurs, si ce n'est le plus grand, gardiens de la planète. Cela se remarque moins en équipe nationale, où il a moins de travail à effectuer et où il a été élu meilleur gardien de la Coupe du monde 2018. En club, c'est plus compliqué.» Des propos semblables à ceux tenus la semaine dernière sur le site de FF par Bruno Govers, journaliste à Sport/Football Magazine : «Il a ses habitudes en sélection depuis plus de six ans maintenant. Il est régulièrement aligné avec les mêmes défenseurs, et, ce qui est frappant, c'est la souveraineté qu'il dégage, contrairement à ce qu'on ressent à Madrid.»

Toujours bon en sélection

La sélection nationale. Voilà peut-être le socle sur lequel peut encore se reposer le dernier rempart madrilène. La Dernière Heure relaie ainsi les propos du sélectionneur Roberto Martinez («Thibaut est le meilleur gardien du monde pour le Real Madrid») en soulignant que si Courtois, comme Hazard, sont ciblés par la presse et les supporters des Merengue, c'est parce que «les supporters s'impatientent [et] cherchent un/des responsable(s).» Dans le même média, le journaliste Miguel Tasso estime néanmoins que Courtois «ne répond pas vraiment aux attentes» depuis son arrivée dans la Maison Blanche. «Si, à la fin du mois, lors du Clasico, Thibaut signe quelques parades d'anthologie face au Barça et si Eden marque un but à la Messi qui fait taire le Camp Nou, les deux Diables seront aussitôt élevés au rang de demi-dieux. En attendant, ils font honneur à l'industrie brassicole belge et se retrouvent sous... pression !» La boire ou la tenir, il faudra choisir.
Erwann Simon
Réagissez à cet article
500 caractères max
King_Henry 11 oct. à 10:21

La Belgique a toujours été une petite nation de foot, ils le sont actuellement, et ils le seront pour toujours. Ils n'ont pas l'infrastructure qui leur permettra d'être parmi les grands un jour...

dtylerdurden2 9 oct. à 17:55

Vu le niveau des adversaires de la sélection en même temps, heureusement qu'il concède moins de but !!! Et il me semble qu'il a fait une énorme boulette l'an dernier en sortant de la coupe du monde. Il a une pastèque sur les épaules, Courtois.

kzbiz33 9 oct. à 14:05

Nos amis belges connaissent ils le retour sur investissement ? Pas sûr apparemment...

ADS :