mbappe lottin (kylian) (A.Mounic/L'Equipe)
La question qui fâche

En demande-t-on trop à Kylian Mbappé ?

Alors qu'il entame la cinquième saison professionnelle de sa carrière, Kylian Mbappé a vu naître quelques débats à son sujet ces dernières semaines. Son jeu aurait évolué (et pas dans le bon sens) et l'attaquant du Paris Saint-Germain ne répondrait pas toujours présent lorsque l'altitude s'élève. Interrogations légitimes ou faux procès ?

L'image a fait le tour des téléviseurs du monde entier. Idéalement servi par Ander Herrera alors que le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich sont aux coudes à coudes en finale de la dernière édition de la Ligue des champions, Kylian Mbappé écrase trop sa reprise et bute sur Manuel Neuer. Le champion du monde peut ruminer : s'il n'avait pas tremblé à ce moment-là, l'issue de l'inédit Final 8 portugais n'aurait peut-être pas été la même. L'occasion pour les détracteurs de l'attaquant de s'interroger sur son véritable niveau et de tenter de répandre une théorie selon laquelle Mbappé serait fort avec les faibles mais faible avec les forts.

Lire aussi : 
- Toute l'actualité de la Ligue 1
- Le classement

Un costume de créateur pas à sa taille ?

Une courte trêve plus tard, le gamin retrouve la capitale puis l'équipe de France. En moins de temps qu'il ne faut pour s'installer devant la télévision, de nouveaux débats surgissent. Le numéro 7 (10 chez les Bleus) filerait un mauvais coton, technique cette fois (après qu'un supposé changement d'attitude lui a été reproché lors de son passage de Monaco vers le PSG). Marqué par les performances de Neymar face à l'Atalanta et Leipzig, le jeune Kylian souhaiterait enfiler le costume de créateur et la jouer comme le Brésilien. Heureusement pour lui, l'attaquant tricolore a la bonne idée de planter un but décisif en Croatie (victoire 2-1) lors du deuxième rassemblement de la saison pour s'épargner un flux de critiques plus important encore.

Des chiffres qui donnent le tournis

Alors, ingrat le public français ? Si Mbappé gagnerait sans doute à jouer plus souvent de la même manière qu'à Nice lors de la 4e journée de Ligue 1 (en attaquant la profondeur, notamment) et un peu moins comme lors des dernières sorties de l'équipe de France (un peu trop près d'Antoine Griezmann), il n'est sans doute pas inutile de rappeler quelques faits. Au sortir d'un nouveau doublé en Ligue 1 sur la pelouse de Nîmes (0-4), KM en est à 84 buts et 39 passes décisives en Championnat depuis ses débuts dans l'élite (pour 121 rencontres). Et dans la cour des grands, alors ? En Ligue des champions, l'ailier de formation a signé 33 actions décisives (19 buts et 14 passes, en 35 matches). En équipe de France, le bilan est également correct avec 16 réalisations en 38 sélections dont 4 en Coupe du monde.

Et s'il avait raison de tenter d'élargir sa palette ?

Par-delà les chiffres, la question semble aussi pouvoir se poser de savoir si l'attaquant des Bleus n'a pas raison de tenter de nouvelles choses dans le jeu. D'aucuns ne pointaient-ils pas du doigt un profil monotâche lorsque Mbappé ne s'embarrassait pas de la création ? Surtout, il convient de replacer les choses dans leur contexte : si celui qui fait actuellement le bonheur du PSG n'est pas parfait, il ne fera que fêter ses vingt-deux ans au mois de décembre. Et à ce moment-là, on ne prend pas trop de risques en pariant que la plupart des mastodontes européens seront encore en train de réfléchir à la meilleure façon de l'attirer dans leurs rangs. - T. P.

En demande-t-on trop à Kylian Mbappé ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
13lio13480 19 oct. à 8:51

il doit assumer le niveau et le statut qu'ils s'est imposé !

Toto0 18 oct. à 23:30

Il n’est pas encore prêt...Il doit se concentrer à apprendre de Neymar ou est très technique..

ghys59 18 oct. à 19:53

Evidemment qu'on lui en demande trop. Il a droit à des périodes de moins bien. Il a le droit de rater des choses. Il a le droit d'être moins bon, moins à l'aise. Ce n'est pas un robot. Il pourra toujours faire plus et mieux. Il ne gagnera pas 5 ou 6 ballons d'or comme les deux monstres, mais il a un grand avantage sur eux. Il est champion du monde et lui a marqué 3 buts en matches à élimination directe en coupe du monde. Dont 1 en finale...

amateur002 18 oct. à 19:10

Hmmm,question difficile.Je dirais qu'on demande toujours trop aux grands joueurs mais qu'on a raison,du moins c'est naturel de faire ça.Plus vous donnez plus on s'habitue et plus on vous demande.Pour être un grand joueur ou un grand homme il faut accepter cet état de fait.Cruyff était trop nerveux,Platini trop maigre,Zidane trop introverti,Maradona et Neymar trop fêtards,Messi gagne pas assez avec l'Argentine et il a joué que dans 1 seul club,Cristiano est trop sûr de lui etc.

oskare68 18 oct. à 17:27

Non car c'est lui qui a prit le melon et qui pense devenir le meilleurs joueur de monde.Si il veut concurrencer CR19 et Léo au niveau des ballons d'or y a du boulot.Déja pour accrocher 1 ballon d'or va falloir ramer jeune homme.Idem pour son copain le grand Ney qui a presque 30 ans et AUCUN ballon d'or.Bon il a un Samba d'or mdr

voir toutes les réactions
ADS :