Championnat des étoiles
acheter
Jim Allevinah et Johan Gastien ont été les grands artisans du succès de Clermont à Grenoble. (L. Argueyrolles/L'Équipe)
Ligue 2

En Ligue 2, Clermont s'impose à Grenoble et se rapproche de l'élite

Dans ce choc de la 36e journée de Ligue 2, Clermont (2e) est allé l'emporter (2-1) à Grenoble (4e) et a accompli un pas supplémentaire vers la Ligue 1. Du coup, Troyes le leader, devra encore patienter pour valider sa montée dans l'élite.

Le Clermont Foot (2e) n'a jamais été aussi près d'accéder à l'élite du football français. À deux journées du terme de cette saison de Ligue 2, ce lundi soir, les Auvergnats sont allés l'emporter (2-1) à Grenoble (4e), autre prétendant à l'accession, pour le compte de ce 36e acte de Ligue 2. Ils possèdent désormais 7 points d'avance sur Toulouse (3e), qui compte tout de même deux matches de retard, dont le premier ce mardi (19 heures) au Havre.

lire aussi

La 36e journée de Ligue 2
Ils doivent ce précieux succès à une première période parfaitement maîtrisée, avec des sorties de balle propres et tranchantes. Et à un fait de jeu peut-être aussi décisif. En effet, à la 16e minute, Johan Gastien a mis un coup de pied volontaire à Achille Anani, hors du champ de vision de l'arbitre, Jérôme Miguelgorry. L'attaquant ivoirien a dû finalement sortir, touché à la cheville gauche (26e).
Le milieu de Clermont, lui, n'a pas été sanctionné et il en a profité pour délivrer une superbe passe verticale à Jim Allevinah, qui a trompé Brice Maubleu d'une frappe croisée (19e). Le gardien isérois, ensuite chanceux de voir Mohamed Bayo glisser seul face à lui (32e), a dû s'incliner face au Guinéen, transformant, en deux temps, le penalty obtenu par Allevinah, accroché par Jordy Gaspar (45e + 2).

Grenoble reste en course pour les barrages

Le meilleur buteur de Ligue 2 (20e réalisation) a encore été recherché - en vain - dans la profondeur en seconde période, d'autant que les Grenoblois, plus haut, plus au pressing, ont mis davantage d'intensité. Mais sans parvenir à vraiment se montrer dangereux. Harouna Abou Demba a trop croisé (68e), Mamadou Diallo n'a pas cadré son coup franc (86e). C'est finalement Willy Semedo qui a réduit le score sur un penalty consécutif à une faute de Lorenzo Rajot sur Diallo (90e + 1).
Insuffisant donc pour le GF 38, qui va devoir désormais s'accrocher pour conserver son avance sur le 6e (3 points sur Auxerre, aujourd'hui) et disputer les barrages d'accession. De leur côté, les Auvergnats, solides et solidaires, restent donc à 5 points de Troyes (1er), qui n'en a plus besoin que d'un seul pour s'assurer une remontée au sein de l'élite.

lire aussi

Le classement de la Ligue 2
Cela pourrait leur suffire, aussi. À eux de négocier au mieux les deux dernières rencontres (réception de Sochaux, déplacement à Caen) pour pouvoir fêter leur accession en Ligue 1, une première dans leur histoire, sachant que Toulouse (3e) devra réaliser un quasi sans-faute pour leur passer devant.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :