costil (benoit) (L. Argueyrolles/L'Equipe)

Equipe de France : Benoît Costil (Rennes) est le treizième gardien à être aligné en Bleu depuis 2000

C'est un événement : Benoît Costil a fêté sa première sélection ce mardi soir face à la Côte d'Ivoire (0-0). Et voir un gardien débuter est plutôt rare ces derniers temps. Voici ceux qui ont porté le maillot bleu depuis l'an 2000.

Fabien Barthez (87 sélections)
Gardien des champions d'Europe en 2000, Barthez n'a quasiment pas quitté son poste jusqu'en 2004. Concurrencé par Coupet, il prend la place de titulaire lors du Mondial 2006, avec une dernière amère en finale face à l'Italie.

Cédric Carrasso (1 sélection)
9 juin 2011, date de sa seule et unique cape en équipe de France, sur le terrain de la Pologne (victoire 1-0).

Grégory Coupet (34 sélections)
Une première face à l'Australie en Coupe des confédérations 2001 (défaite 1-0). Et des apparitions en continu après la Coupe du monde 2006 et la retraite de Barthez. Sa carrière chez les Bleus s'arrête après le très décevant Euro 2008, où il était le titulaire.

Richard Dutruel (1 sélection)
Son unique cape remonte au 4 octobre 2000 face au Cameroun au Stade de France où il entre à la 57e minute à la place de Lionel Letizi (voir ci-dessous).

Sébastien Frey (2 sélections)
Deux capes pour lui : en Ukraine pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2008 où il se troue (2-2) et en amical, avant l'Euro, face à l'Equateur (2-0, doublé de Gomis).

Bernard Lama (44 sélections)
Le remplaçant de Barthez dispute trois rencontres en 2000, dont une lors de l'Euro (défaite face aux Pays-Bas, 2-3). Avant un dernier match face à l'Angleterre (1-1) trois mois plus tard.

Bernard Lama honore sa dernière sélection contre l'Angleterre, le 2 septembre 2000 en amical. (PAPON/L'Equipe)

Mickaël Landreau (11 sélections)
Une première titularisation lors de la Coupe des confédérations en 2001, face au Mexique (4-0). Puis des sélections éparpillées jusqu'en juillet 2007, pour sa dernière apparition face au Maroc (2-2).

Lionel Letizi (4 sélections)
L'entraîneur des gardiens de l'OGC Nice a pu porter le maillot des Bleus à quatre reprises, dont deux dans les années 2000, face au Cameroun, au Stade de France (1-1) et en Espagne, sur le terrain de Mestalla de Valence (défaite 1-2).

Hugo Lloris (85 sélections)
Une première en amical face à l'Uruguay en novembre 2008 (0-0). Puis une intronisation comme numéro 1 l'année suivante. Depuis, il ne laisse quasiment rien à ses concurrents. Car s'il n'y a «que» douze gardiens différents qui ont porté les couleurs des Bleus depuis 2000, c'est bien à cause de l'hégémonie du Spur de Tottenham.

Steve Mandanda (24 sélections)
Lui aussi a connu sa première face à l'Equateur en 2008. Il remplaçait alors Sébastien Frey à la pause. Un poste de numéro 1 pendant quasiment une année, avant de voir Lloris lui passer devant. Pour ne plus jamais quitter le rôle de deuxième...

Ulrich Ramé (12 sélections)
S'il a fêté sa première en 1999, à Andorre, Ramé n'a que très peu eu la chance de garder les cages françaises. Sa dernière remonte à 2003, face à la République Tchèque au Stade de France (défaite 0-2).

Stéphane Ruffier (3 sélections)
Il est le portier des Bleus lors de l'intronisation de Laurent Blanc en Norvège (avec une défaite 2-1, le 11 août 2010). Devant la domination de Hugo Lloris, il n'aura plus jamais d'opportunité pour tenter d'inverser la tendance.

Timothé Crépin