Championnat des étoiles
acheter
Édouard est forfait. (E. Garnier/L’Équipe)
Espoirs

Equipe de France Espoirs : Odsonne Edouard, Bleuet de chauffe

Titulaire à la pointe de l'attaque des Bleuets, Odsonne Edouard s'est rendu indispensable aux yeux de Sylvain Ripoll. En attendant la sélection A, le joueur du Celtic Glasgow continue d'écrire son histoire dans les catégories de jeunes de l'équipe de France.

22 mai 2015. L'équipe de France se présente face à l'Allemagne pour disputer la finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans. Une rencontre attendue qui doit ponctuer un tournoi plein de promesses chez les Bleuets. Jonathan Ikoné, Dayot Upamecano et Jeff-Reine Adelaïde entre autres, la génération est brillante et elle peut compter sur un certain Odsonne Edouard pour venir sublimer le collectif. Titulaire à la pointe de l'attaque, celui qui est alors un joueur du Paris Saint-Germain va éclabousser la rencontre de son talent. Comptant cinq buts dans le tournoi au coup d'envoi, il va en ajouter trois nouveaux lors de la finale pour permettre aux siens de soulever tranquillement le trophée (4-1). Un triplé retentissant pour le natif de Kourou en Guyane qui se verra décerner les titres de meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition.
 
Depuis, Edouard a continué sur sa lancée dans les catégories de jeunes de l'équipe de France. U18, U19, Espoirs, l'ancien Toulousain a toujours été performant, se signalant par son sens aiguisé du but. Dans la sélection de Sylvain Ripoll, le joueur du Celtic en est à 13 réalisations en neuf rencontres, contribuant ainsi à la qualification des Bleuets pour le prochain championnat d'Europe acquise au terme de la rencontre face au Liechtenstein (0-5). Un match mémorable pour le titi parisien puisque c'est le seul où il n'a pas réussi à trouver le chemin des filets chez les Espoirs. Un petit évènement qui va, à coup sûr, le gonfler à bloc au moment d'affronter la Suisse pour la première place du groupe ce lundi.
 

Les Bleus dans le viseur

Cette opposition décisive doit permettre à celui que l'on surnommait « Magic Odsonne » du temps de sa formation au PSG de se montrer aux yeux de tous. Bien que décisif, le joueur de 22 ans n'en reste pas moins discret. Un aspect qu'il doit aussi bien à son caractère qu'à la médiatisation presque nulle en France d'un championnat écossais dans lequel il évolue. Pourtant, l'avant-centre sort d'une saison complètement dingue sur tous les plans. Désigné meilleur joueur du Celtic par les fans et meilleur joueur de Scottish Premier League par les journalistes, Edouard a inscrit 27 buts et délivré 19 passes décisives en 2019-20. Des statistiques significatives qui traduisent au mieux son apport dans le jeu des Bhoys.
 
Excellent à la finition, le droitier l'est également dans la création. Par ses remises et sa mobilité dans les décrochages, il est un véritable poison pour les défenses. Juste dans les transmissions, le champion d'Ecosse dispose également d'une belle pointe de vitesse qui lui permet d'offrir des solutions en contre-attaque. Du haut de son mètre 87, Edouard possède ainsi un profil qui pourrait l'amener à évoluer encore plus haut que ce soit en club ou en sélection.
 
Le très haut niveau, c'est justement ce que vise celui qui est également passé par Bobigny en jeunes. Sur les tablettes de plusieurs clubs européens dont Arsenal lors du dernier mercato, l'attaquant du Celtic nourrit de grandes ambitions chez les Bleus. « C'est définitivement l'un de mes objectifs de rejoindre l'équipe de France à un moment donné. Maintenant que j'ai une saison de plus devant moi pour faire mes preuves et bien performer avant l'Euro, le report pourrait être positif pour moi. Ce serait fantastique d'y être », déclarait-il au quotidien écossais The Scotsman en juin dernier. Une volonté qui pourrait se matérialiser si Edouard maintient son niveau de performance dans le championnat écossais et chez les Bleuets.

Benoit Desaint
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 16 nov. à 15:27

Encore un autre formé au PSG. Je me répète mais celui qu’il faut suivre attentivement pour les bleus est peut-être Moussa Diaby.

Gauchos 16 nov. à 15:01

Mars 2021 sera decisif pour lui. Car avec la vibration du moment autour de Giroud, une porte est en train de s’ouvrir pour une nouvelle carrière de 9 au sein de l’EDF.

ADS :