lloris (hugo) (MARTIN RICHARD/L'Equipe)
Euro 2016

Équipe de France, Euro 2016 : le bulletin final des Bleus

La déception de la défaite en finale de l'Euro 2016 face au Portugal ne doit pas masquer la bonne compétition de certains Bleus. Voici le bulletin d'appréciations sur l'Euro des Français.

Félicitations du jury

Hugo Lloris (29 ans)
Un capitaine, un vrai. Dans les moments les plus difficiles, le portier des Bleus a toujours maintenu le cap en enchaînant les parades décisives et les sorties aériennes rassurantes. Un roc sur lequel on peut encore compter pour de nombreuses années...

Antoine Griezmann (25 ans)
S'il aurait pu entrer dans l'histoire en donnant la victoire aux Bleus face au Portugal, Antoine Griezmann l'écrit lentement mais sûrement. Avec six buts inscrits, le Colchonero a porté les Bleus et sera à coup sûr le point fort des Bleus à la Coupe du monde 2018.

Moussa Sissoko (26 ans)
Moussa Sissoko, la belle surprise du groupe France. (Richard Martin/L'Equipe)
Moussa Sissoko, la belle surprise du groupe France. (Richard Martin/L'Equipe)
«Le chouchou de Deschamps», «le pistonné»... On en a entendu des vertes et des pas mûres sur Moussa Sissoko avant l'Euro 2016. Parti pour chauffer le banc, l'ancien du TFC a surgi de nulle part et a crevé l'écran à partir des quarts de finale. LA belle surprise française de cette compétition.

Tableau d'honneur

Blaise Matuidi (29 ans)
Ses larmes de tristesse lors de la remise du trophée aux Lusitaniens ont brisé le cœur des Français. Médiocre face à la Roumanie lors de la rencontre d'ouverture de l'Euro, Blaise Matuidi a par la suite repris la main pour livrer une compétition généreuse et combattive. Comme il sait si bien le faire.

Laurent Koscielny (30 ans)
Laurent Koscielny, le meilleur défenseur français de la compétition. (134615+0000,Robert Pratta/Reuters)
Laurent Koscielny, le meilleur défenseur français de la compétition. (134615+0000,Robert Pratta/Reuters)
Le meilleur défenseur français de la compétition. Juste dans son placement et dans le jeu aérien, le natif de Tulle n'a laissé que peu de brèches à ses adversaires. Il a malheureusement perdu le duel qu'il ne fallait pas face à Eder...

Encouragements

N'Golo Kanté (25 ans)
Il aura suffi d'un carton jaune et d'une mi-temps ratée face à l'Irlande... Pour les besoins d'un 4-2-3-1 plus offensif, Didier Deschamps a dû trancher et le champion d'Angleterre 2016 en a payé les pots cassés. Ce la n'efface en rien ses belles performances du premier tour et son talent dans l'entrejeu.

Samuel Umtiti (22 ans)
Un quart de finale de l'Euro, une demie et une finale. Pour ses trois premières sélections, Samuel Umtiti a tout de suite goûté au nectar du football. Convaincant face à l'Allemagne, hésitant face à l'Islande, le néo-Blaugrana a été sérieux face au Portugal... avant de reculer de manière inexplicable sur le coup de poignard d'Eder. On le reverra dans le futur, c'est sûr.

Olivier Giroud (29 ans)
Olivier Giroud s'est démené à la pointe de l'attaque hexagonale. (200712+0000,Michael Dalder/Reuters)
Olivier Giroud s'est démené à la pointe de l'attaque hexagonale. (200712+0000,Michael Dalder/Reuters)
Formidable combattant, Olivier Giroud s'est arraché comme jamais tout au long de la compétition. Buteur à trois reprises, le Gunner a concilié efficacité et travail de sape. En finale, il aura eu beau tout donner mais ça n'a pas suffi. Dommage...

Dimitri Payet (29 ans)
Étincelant lors de la phase de poules, le Réunionnais a pioché dans les matches décisifs mis à part face à l'Islande. Transparent dans les grand rendez-vous face à l'Allemagne et au Portugal, Dimitri Payet n'a su surfer sur l'énorme vague qui se présentait devant lui.

Reprenez-vous !

Paul Pogba (23 ans)
Son geste de très grande classe face à l'Allemagne ne peut effacer un Euro 2016 en demi-teinte. Attendu comme le leader technique de cette équipe, Paul Pogba a déçu, notamment en finale face au Portugal. Éteint contre la Seleção, lors de l'un de ces rendez-vous qui font de vous une légende, le natif de Lagny-sur-Marne doit retomber sur terre et sérieusement se remettre en question. L'échéance du Mondial 2018 doit faire de lui un très grand.

Anthony Martial (20 ans)
C'est un peu dur pour lui, car au fond, il n'est encore qu'un gamin de 20 ans... Mais on en attendait tellement plus du Golden Boy mancunien dans son rôle de supersub. Anthony Martial s'est troué lors de sa seule titularisation face à l'Albanie et n'a jamais apporté le petit truc en plus qui aurait pu faire basculer une rencontre en la faveur des Bleus.

Passable

Adil Rami (30 ans)
Ni mauvais, ni transcendant, l'Euro 2016 d'Adil Rami a fortement ressemblé à un verre d'eau incolore et inodore. Miraculé de la liste de Deschamps, le joueur du FC Séville a fait le strict minimum face à la Roumanie, l'Albanie, la Suisse et l'Irlande. Avant de céder sa place à Samuel Umtiti. Avec les retours de Sakho, Varane, Zouma voire Laporte, on ne devrait plus le revoir en Bleu.

Kingsley Coman (20 ans)
Peu convaincant, Kingsley Coman n'a pas eu le rendement espéré lors de ses entrées en jeu. L'attaquant du Bayern Munich a manqué de peps et son indéniable talent balle au pied s'est souvent noyé dans un besoin pressant de vouloir tout faire tout seul. Le talent, ça se maîtrise. Coman en déborde, mais il devra patiemment le mettre au service du collectif.

L'avenir s'assombrit pour vous...

Lucas Digne (22 ans)
Zéro minutes de jeu pour Lucas Digne. Il n'y a pas eu de concurrence avec l'expérimenté Patrice Evra. Le natif de Meaux a peut-être du souci à se faire pour l'avenir. Avec la montée en puissance de Layvin Kurzawa, Digne devra s'accrocher pour prétendre à une place dans le onze bleu.

Eliaquim Mangala (25 ans)
28 petites minutes face à l'Islande en quarts de finale... Et puis plus rien. Le quatrième défenseur des Bleus dans la hiérarchie de Deschamps a sûrement bien compris le message. Il ne fait clairement pas partie des plans du sélectionneur. Malgré son jeune âge, il y a beaucoup de monde devant lui : Varane, Sakho, Mathieu, Zouma, Laporte...

Morgan Schneiderlin (26 ans)
Quid de l'avenir en Bleu de Morgan Schneiderlin et Yohan Cabaye ? (L'Equipe)
Quid de l'avenir en Bleu de Morgan Schneiderlin et Yohan Cabaye ? (L'Equipe)
Lui aussi n'a pas pu sortir du banc de touche... Et on voit mal comment il pourrait gagner une place de titulaire dans les futurs mois dans l'escouade de Didier Deschamps dans l'optique de la Coupe du monde 2018 en Russie. A moins que José Mourinho...

Steve Mandanda (31 ans)
A 31 ans, l'ancien portier de l'Olympique de Marseille acceptera-t-il un nouveau rôle de doublure pour la Coupe du monde 2018 ? Car pour faire sauter Lloris des bois français, ce sera bien compliqué.

Yohan Cabaye (30 ans)
Plutôt convaincant lors de sa titularisation face à la Suisse, Cabaye s'est peut-être offert un sursis pour un futur sous la liquette de l'équipe de France. Deschamps comptera-t-il sur lui lors des deux prochaines années ? Pas si sûr.

Changement d'orientation

Patrice Evra (35 ans)
Déroutant Euro de «Tonton» Patrice Evra. Capable du meilleur comme du pire, le Juventino a certainement joué ses dernières minutes sous le maillot de l'équipe de France. Merci pour tout et au revoir !

Christophe Jallet (32 ans)
Homme de vestiaire, Christophe Jallet n'a pas foulé les pelouses de l'Euro 2016 et ne sera certainement plus de l'aventure France dans le futur.

André-Pierre Gignac (30 ans)
A quelques centimètres prés, il devenait le héros de toute une nation. Malheureusement, le poteau de Rui Patricio s'en est mêlé et le destin a boudé Gignac. Devant la talentueuse jeunesse française, l'enfant de Martigues devrait se retirer et profiter pleinement du Championnat mexicain.

Bacary Sagna (33 ans)
Déjà 33 ans pour l'ancien défenseur latéral de l'AJ Auxerre. Que le temps passe vite ! Il est désormais l'heure pour le Citizen de laisser sa place à la jeunesse après un Euro de belle facture... Même s'il n'y a pas pléthore de prétendants à son poste.

J.T.
Réagissez à cet article
500 caractères max
wenceslas28 12 juil. à 1:09

S'il fallait noter les journalistes sur les commentaires d'avant match je crois que la moyenne tournerait autour de 4/10.Alors beaucoup de critiques, et en fin de compétition ils retournent leur veste.Merci quand même, ça permet d'alimenter les débats même s'ils sont médiocres et certains diront, c'est le métier.Alors à 2018

madephi 11 juil. à 22:47

Bonsoir,Juste messieurs les journalistes ; s'il avait pour antoine ; no comment

Mou 11 juil. à 21:20

Giroud aussi, limité contre l'Allemagne et le Portugal, Gameiro est nettement mieux que lui.

florent02 11 juil. à 19:34

Commentaires assez objectifs. Certains joueurs ont joué en dessous de leurs possibilités mais il est trop tard pour refaire les matchs et, plus encore, la liste des 23. Ceux qui resteront devront faire mieux (ou encore mieux, pour ceux que vous avez félicités) en 2018

theo78d 11 juil. à 19:24

Evra : merci pour "tout" c'est trop mais merci d'avoir bien encadré cette jeune et belle génération.

voir toutes les réactions