coman (kingsley) (A.Mounic/L'Equipe)
Bleus

Equipe de France : Kingsley Coman (Bayern Munich), le wagon raccroché

Absent des rassemblements de l'équipe de France depuis le mois d'octobre 2016, Kingsley Coman, 21 ans, a été rappelé par Didier Deschamps. De là à le revoir sur la durée ?

Une dernière sélection un fameux 10 juillet 2016

Le tunnel a dû lui sembler bien long. Plus, du moins, qu'il ne pouvait s'y attendre. Dix mois après sa dernière convocation, Kingsley Coman (11 sélections, un but) est de retour dans le groupe France et participera au rassemblement - capital - des Bleus de cette fin du mois d'août. L'attaquant du Bayern Munich n'a plus porté le maillot de la sélection depuis le 10 juillet et la finale de l'Euro 2016 perdue face au Portugal (0-1, a.p.). En octobre dernier, bien que dans l'effectif, il n'était pas entré en jeu contre la Bulgarie et les Pays-Bas. Pour lui, cette convocation signifie déjà beaucoup. Didier Deschamps ne l'avait pas perdu de vue, bien sûr, mais il était temps de raccrocher le bon wagon. La Coupe du Monde, c'est (déjà) dans moins d'un an.

Une saison 2016/17 pourrie par les blessures

C'est que le train, qui file toujours à grande vitesse quand il s'agit de l'équipe de France, ne l'a pas attendu depuis le Championnat d'Europe. Tout est allé très vite entre temps : Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Thomas Lemar, pour rester dans les rôles offensifs, ont éclaté en club et tapé à la porte de la sélection. Coman, lui, a vécu des mois compliqués. Son exercice 2016/17 a été galère de bout en bout. Pourri, surtout, par une succession de blessures qui l'ont éloignées régulièrement des terrains. Avec son club, le Bayern Munich, Coman n'a été titulaire qu'à onze reprises toutes compétitions confondues la saison dernière. Peu, trop peu pour conserver son statut en sélection. Suffisant, en revanche, pour convaincre les dirigeants du club bavarois de lever l'option d'achat, fixée avec la Juventus Turin (à hauteur de 21 millions d'euros).

Il profite d'un bon début d'exercice 2017/18

Les pépins physiques derrière lui, Kingsley Coman a repris l'entraînement en temps et en heure avec le Bayern Munich cet été. Et il est, de suite, apparu concerné et affûté. Sa préparation d'avant-saison fut minutieuse et réussie : il a accumulé du temps de jeu et retrouvé des sensations. Pour preuve, il a joué les trois premières rencontres officielles du Bayern cette saison. Marquant, notamment, en Coupe d'Allemagne contre Chemnitzer FC (3e division), le 12 août. Sa convocation en Bleus, assurément, vient souligner ce retour en forme. Reste qu'elle tient, aussi, probablement un peu de l'absence d'Ousmane Dembélé. Ce dernier ne s'étant pas entraîné depuis deux semaines avec Dortmund...
Sam Myon

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max