deschamps (didier), fekir (nabil), aerola (alphonse), hernandez (lucas), kimpenbe (presnel), mamdanda (steve), mendy (benjamin), lloris (hugo), pavard (benjamin), adil (rami), umtiti ( samuel), varane (raphael), kante (ngolo), matuidi (blaise), nzonzi (steven), pogba (paul), giroud (olivier), griezmann (antoine), lemar (thomas), mbappe lottin (kilian), thauvin (florian) (R.Martin/L'Equipe)
Bleus

Équipe de France : où en sont les 23 champions du monde ?

Un mois et demi après le titre de champion du monde, les joueurs ont repris leur train de vie habituel dans leur club respectif. Avec le plein de confiance certains font un début de saison canon pendant que d'autres reprennent tout juste.

Ils sont déjà performants

La Coupe du monde leur a fait le plus grand bien, ils sont revenus plus requinqués que jamais. À l'image de Kylian Mbappé, ces champions du monde sont dans la lignée de leur été merveilleux. Le Parisien s'est d'ailleurs déjà montré décisif avec son club, avec déjà trois buts en deux matches, ainsi qu'une passe décisive et un impact grandissant dans le jeu de son équipe. Constat similaire pour Antoine Griezmann et Florian Thauvin, décisifs également avec leur club. Le Colchonero a déjà remporté un trophée, la Supercoupe d'Europe, pendant que Thauvin a marqué à deux reprises, contre Nîmes et Toulouse.

Blessé l'an dernier, Benjamin Mendy est un peu comme une nouvelle recrue du côté de Manchester City et son début de saison est plus que convaincant, il a déjà réalisé trois passes décisives. Victime d'une longue blessure également l'an dernier, Ousmane Dembélé a vu un nouveau concurrent arrivé à Barcelone : Malcom. Le Français n'a pas hésité à écourter ses vacances et pour le moment ça porte ses fruits, il en est déjà à deux buts en trois rencontres. Discret en dehors des terrains, N'Golo Kanté s'est déjà fait remarquer avec le Chelsea version Sarri. Jouant beaucoup plus haut sur le terrain, ce nouveau rôle n'a pas l'air de l'effrayer, bien au contraire il a même marqué le premier but des Blues cette saison.

Ils ont repris le rythme

Ils sont revenus à la compétition sans être ni transcendant ni décevant comme si cet été avait été comme un autre. Hugo Lloris a connu une petite mésaventure hors football qui est venu perturber son début de saison. Samuel Umtiti a alterné le bon et le moins bon contre Alaves et le Real Valladolid. Thomas Lemar quant à lui a rejoint Lucas Hernandez à l'Atlético Madrid, les deux compères du côté gauche ont remporté une Supercoupe d'Europe ensemble. Lemar a montré des qualités qui devrait plaire à son nouveau coach Diego Simeone pendant que Hernandez est en train de prendre la place de Filipe Luis, doucement mais surement.

Ils sont à la peine

Ils sont encore sur leur petit nuage et vivent un début de saison en demi-teinte, voire compliqué. Raphaël Varane semble encore trop juste depuis son retour, son match contre l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Europe a été difficile. Adil Rami et Paul Pogba vivent une fin d'été mouvementée à l'image de leurs équipes. Avec quatre points au compteur, la défense de l'OM a souvent été pointé du doigt pour sa fébrilité mettant en avant les performances très moyennes de Rami. Même verdict pour Pogba, pourtant décisif sur penalty lors du premier match, ses deuxièmes et troisièmes matches ont été beaucoup plus décevant illustrés par un manque de précision et de lucidité dans ses frappes ou ses passes. Olivier Giroud quant à lui aimerait obtenir plus de temps de jeu car il est pour le moment cantonné au banc derrière Alvaro Morata, son temps de jeu sur la pelouse n'excède pas les 40 minutes depuis le début du Championnat. Steve Mandanda, lui, s'est blessé lors de son match de reprise, Nîmes-OM (3-1), le 19 août.

Ils sont revenus tardivement

Ils ont profité de leurs vacances bien mérités et le retour aux choses sérieuses était programmé la semaine dernière pour ces joueurs. Aucun n'a été décisif mais ils ont pu retrouver le rythme. Alphonse Aréola, Blaise Matuidi et Benjamin Pavard ont joué 90 minutes réalisant chacun une performances satisfaisantes. Steven Nzonzi a pu lui découvrir sa nouvelle équipe en jouant toute une période avec l'AS Roma contre l'Atalanta récoltant un carton jaune 12 minutes après son entrée en jeu. Nabil Fekir et Djibril Sidibé ont dû se contenter de quelques minutes, 11 et 13 respectivement sur la pelouse le week-end dernier. Corentin Tolisso est celui qui a pu bénéficier du moins de temps de jeu en passant seulement 4 minutes sur le terrain lors du 1er tour de la Coupe d'Allemagne.
Najim Medini
Réagissez à cet article
500 caractères max